Etheria World

Forum interdit aux personnes physiques de moins de 15 ans et déconseillé au personnes physiques n'aillant pas atteint la majorité légale.

Bienvenue dans un monde Heroic-Fantasy [Hentai/Yaoi/Yuri]
Forum interdit au moins de 16 ans


    Description des Fées

    Partagez
    avatar
    Apollyon Bélial
    ~ Empereur Démoniaque ~

    Messages : 1239
    Points RP : 156
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Localisation : Assis sur son Trône à te mépriser

    Feuille de personnage
    Age :: L'Âge de la Création moins quelques décades
    Information Importante :: Quand le peuple ne subit pas, quand il veut discuter, c'est l'épaisse poussière de la bêtise qui s'élève.
    Côté Coeur: : Quod pulvis es, et in pulverem reverteris.

    Description des Fées

    Message  Apollyon Bélial le Mer 24 Mar - 0:53


    Les Fées



    Histoire du Peuple:
    Années Créatrices & Premier millénaire:
    Les Fées sont la création du Créateur de l'Air et de celui de la Vie. Cependant, étant jugées imparfaites, les fées ont bien vite été délaissées par leurs Créateurs. Les Fées évoluèrent donc moins vite que les autres peuples puisqu'elles ne reçurent pas l'aide nécessaire à un épanouissement plus rapide. Au début considérées comme de simples créatures, elles ont finit par être reconnues comme un peuple à part entière, capable d'évoluer à leur rythme, bien que plus lentement que les autres peuples. D'un naturel quelque peu craintif et parfois un peu naïf, les Fées n'ont pas eu de contact avec les autres peuple avant bien longtemps, restant confinés au fin fond de la forêt elfique, bien a l'abri, les Fées n'ont jamais cherchées à s'ouvrir au monde. A cause de leur petite taille, elles ont du faire face a beaucoup de danger, se cacher des prédateurs de la forêt et même faire attention a ne pas se perdre si elles s'éloignaient trop de leur petit village. Au bout de quelques temps, le village devint une petite ville, puis une cité.
    Deuxième millénaire:
    Étant dans l'impossibilité de passer inaperçues comme avant désormais, bien vite elles croisèrent le chemin des Elfes avec qui elles partageaient la forêt. Le premier contact fut prudent mais bien vite un climat de confiance s'installa entre les deux peuples. Les Elfes étaient bien évidemment bien plus évolués que les Fées et ils les prirent sous leur protection.

    C'est donc au milieu du deuxième millénaire que les Fées commencèrent véritablement à évoluer, avec l'aide des Elfes qui leur donnaient de temps en temps de petits coups de pouce. Elles commencèrent à se construire une cité digne de ce nom, un peu éloignée de la cité forestière elfique, mais toujours à couvert dans la forêt pour ne pas quitter la sécurité qu'offrait le cristal de l'Alusia. A force d'entre-aide et de communication entre les deux peuples, les Fées finirent par se construire des demeures, rudimentaires et en harmonie avec la nature à base de fleurs et de brindilles, mais aussi tout un système hiérarchique. Instinctivement et tout naturellement, les femmes, majoritaires chez les fées, prirent le pouvoir et il s'instaura une monarchie. La Reine serait choisie en fonction de la fleur de laquelle elle serait née, et c'est uniquement les fées naissant d'une fleure de lys qui seraient susceptibles de devenir souveraines.

    Étant un peu plus timides et conservatrices que leurs amis les Elfes, les Fées restaient confinées dans la forêt elfique alors que les Elfes s'aventuraient déjà en dehors des frontières pour explorer le monde. Curieuses mais ayant beaucoup de mal a se détacher de leur patrie, peu de fées eurent le courage de quitter la forêt et les rares qui le firent ne revinrent jamais. Cela suffit aux Fées pour déclarer que l'extérieur était trop dangereux et trop vaste pour des petits êtres comme elles. Il fut donc décidé qu’aucunes fées ne pourraient quitter la forêt elfique, question de sécurité.
    Troisième millénaire:
    Malheureusement pour elles, même si elles avaient fait en sorte de se protéger, ce ne fut pas le cas des Elfes qui entrèrent en guerre contre les Déchus au commencement du troisième millénaire. Partageant la même forêt, les Fées subirent des dommages collatéraux à cause de cette guerre et malgré le fait qu'elles n'y prirent pas partit... une bonne partie d'entre elles périrent. Certaines furent tuées comme de vulgaires insectes, d'autres furent capturées et réduites en esclavage. Après cette attaque, les Elfes délaissèrent un peu les Fées, trop occupés à se protéger eux-mêmes et à panser leurs blessures des suites de cette guerre. Les Fées durent alors faire face elles même aux problèmes a venir, et notamment… à la Peste.

    Au milieu du troisième millénaire d'existence, la Peste ravagea les rangs féériques. A cause des maladies qui émanaient des cadavres en putréfactions et des animaux nuisibles qu'ils attiraient, la maladie gagna du terrain. La première Reine du Royaume Féérique en mourut, ainsi que les trois quart du peuple des Fées qui avaient survécu à l'attaque des Démons. Autant dire que le peuple des Fées était voué a disparaitre… et pourtant il n'en fut rien. Les Elfes revinrent à leur secours une fois de plus, après avoir régler leurs soucis de leur côté ils apportèrent médecine et soin aux Fées, leurs apprenant par la suite a se soigner elles même à l'aide des plantes de la forêt et même de certains animaux. Peu à peu la Peste fut repoussée, les morts furent enterrés et les Fées survivantes repeuplèrent leur cité. La paix revint dans la forêt elfique.
    Quatrième millénaire:
    Au début de l'an 4000, les Elfes durent faire face a une guerre civile qui divisa leur peuple.. et les Fées en souffrirent également. Les Drows, partit des Elfes qui avaient sombré du côté noir de l'ambition et de la colère, capturaient de plus en plus de Fées pour en faire des esclaves, qu'ils revendaient ensuite aux Démons. Les Fées furent donc longtemps chassées pour être revendue plus tard, le trafic de fées commençant à prendre de l'ampleur. Face à la force faible et leur grande passivité, il était facile de les capturer et d'en faire ce que bon leur semble. Les Elfes, qui avaient encore une fois mieux à faire que de s'occuper des Fées, les abandonnèrent à leur sort, essayant avant tout de régler leur problème. La deuxième Reine Féérique se fit bien vite capturer à son tour et fut vendue aux Démons qu'elle amusa un temps avant de mourir de malnutrition et de soif dans les cachots de la Cité Noire. Agacées d'être ainsi traités comme une simple marchandise, les Fées se rebellèrent contre leurs bourreaux. Les Drows durent faire face à une attaque de petite envergure mais avec des petits soldats bien déterminés à se battre eux aussi. Les Fées, bien que faibles physiquement, étaient assez fortes en magie. Elles réussirent a faire reculer les Drows et à leur faire comprendre que les Fées n'étaient pas des jouets de collections. Ainsi, même si les Fées se font toujours capturées, cela arrive moins souvent et les Drows doivent désormais se montrer plus prudents pendant leurs rapts.

    Au milieu du quatrième millénaire, les Fées, tout comme les Elfes, firent la connaissance des Anges. Étrangement ces grands êtres ailés ne s'intéressèrent pas aux Fées, d'avantages curieux des Elfes. Il faut bien avouer que les Fées pouvaient sembler bien chétives et peu utiles, et donc sans réelle importance. Alors que les liens entre les Elfes et les Anges se resserraient, les Fées furent un peu plus abandonnées par leurs protecteurs elfiques et durent apprendre a se débrouiller seules, gagnant ainsi en indépendance mais gardant toujours de bons rapports avec la communauté elfe. A la suite de la création de routes commerciales avec l'autre continent, les Fées firent la rencontre des Humains avec qui elles nouèrent une réelle sympathie. Elles furent invitées à venir découvrir l'autre continent a leur tour et furent très bien accueillie chez les Humains qui, les trouvant bien curieuses, les trouvaient également utile à leur vie de tout les jours, notamment pour les travaux de couture où les Fées faisaient preuve d'une grande finesse. Conscientes qu'elles étaient douées pour quelque chose, les Fées s'empressèrent de se lier aux Humains et de prêter leur force. Elles devinrent bien vite des couturières de talents reconnus dans le monde humain, et même la Cour Royale faisait appelle à leurs services. Les liens avec les Humains se renforcèrent et à la fin que quatrième millénaire un traité de paix et une alliance furent signé.
    Cinquième millénaire:
    En l'an 5000, les Fées, aidées des Humains, découvrirent le reste du monde d'Etheria. Elles rencontrèrent les Lycans et les Vampires avec qui ils ne trouvèrent pas vraiment d'atomes crochus mais eurent tout de même une grande sympathie pour les Lycans, les trouvant somme toute assez intéressants...

    Au milieu du cinquième millénaire les Elfes se firent attaquer par l'alliance des Drows et des Démons. De leur côté les Fées restèrent a l'écart, adoptant cette fois ci une politique plus défensive. En effet, les Fées laissèrent les Elfes se débrouiller, seuls et continuant leur vie tranquillement, sachant très bien qu'avec l'aide des Humains et des Anges, les Démons et les Drows se feraient vite repousser et sans problèmes.
    Sixième & Septième millénaire:
    Au début de l'an 6000, la troisième Reine Féérique mourut de fatigue et d'épuisement au cour de la traversée en bateau de la mer pour se rendre au Royaume Humain. Elle fut enterrée au Palais Royal des Humains avec une cérémonie des plus magnifiques en son honneur et en l'honneur de son peuple. Elle avait été la Reine qui avait créé les alliances entre les peuples et elle fut nommée la Reine Lune. Encore aujourd'hui ses descendants jouissent d'une certaine célébrité chez les Fées et les Humains. Le peuple féérique fut bien sur invité a la cérémonie et beaucoup de Fées choisirent de rester a Scinia alors que les autres rentrèrent a la forêt elfique. Une nouvelle Reine devait être nommée mais l'ancienne dirigeante était morte avant qu'un nouveau lys blanc n'éclose. Les Fées restèrent donc sans autorité, laissant place à une période de flottement. Sans Reine, les Fées eurent du mal à savoir à quelle directive se vouer et les plus viles d'entre-elles tentèrent de prendre le pouvoir. Au fur et à mesure que le temps passait, les Fées finirent par se diviser en plusieurs clans, chacun dirigés par une Fée plus autoritaire que les autres. Le Royaume, ainsi divisé, du faire face a une nouvelle vague d'enlèvement de la part des Drows qui profitèrent du désordre pour attraper quelques Fées perdus. Le peuple féérique, divisé, ne put donc pas prendre une décision correcte pour faire face aux Drows et un quart des Fées du Royaume se firent capturer. Conscients que l'arrivée d'une nouvelle Reine mettrais fin a cette pagaille, les Drows commencèrent à arracher toute les fleurs de Lys qu'ils pouvaient trouver aux abords du territoire féérique, en faisant attention a ne pas éveiller les soupçons des Elfes qui se faisaient discrets. On appela cette période "Le Rapt des Lys".

    Ce n'est qu'a la fin du sixième millénaire que la nouvelle Reine vint au monde, naissant d'une belle fleur de Lys qui avait eu le temps de s'épanouir, bien plus loin que les limites de la forêt féérique. Le peuple de nouveau uni réussit à repousser les elfes sombres grâce à leur magie et mirent fin aux captures incessantes. La nouvelle Reine ne mourut qu'au début du septième millénaire après avoir veillé sur son peuple.

    Religion et Culte:
    Les Fées croient en Gaïa, tout comme les Elfes puisque ce sont eux qui leur ont inculqué les bases de ce culte. Cependant les Fées ont une manière différente de voir les choses, puisqu'elles ne bénéficient pas du même lien avec le cristal de l'Alusia que les Elfes, elles durent donc  s'adapter différemment pour célébrer leur croyance. Gaïa représentant la Terre et la Nature à l'état pure, les Fées ont imaginés tout un tas de rituels pour la célébrer. Des légendes disent que les premières fées sont nées dans des fleurs. De ce fait les Fées en ont fait la base de leur culte envers Gaïa.

    La Cérémonie des Graines, chez les Fées, se passe toujours au même moment, c'est a dire au début du printemps. Chaque Fées a pour tache de planter une graine, venant d'une fleur de leur choix, et de la planter où il le souhaite. Cette cérémonie vise à rendre hommage à leurs ancêtres mais aussi à remercier Gaïa de sa bienveillance.

    Les rites funéraires, contrairement à ceux des Elfes, sont faits dans la joie et la bonne humeur. Quand une Fée meurt on organise une fête en son honneur et personne ne doit être triste, la mort étant pour elles une bonne chose, elle permet à la Fée décédée de retourner auprès de Gaïa... En sentant sa fin venir, la Fée doit choisir un endroit où elle veut que son corps soit enterré, si elle n'a pas eu le temps de le choisir c'est à la famille de le faire. Quand elle meurt, les Fées l'enterrent là où elle l'avait choisi, on la recouvre de terre et bientôt une fleur se mettra à pousser sur sa tombe, tout naturellement. Cela voudra dire qu'elle est bien entrée au royaume de Gaïa et qu'elle est désormais en sécurité. Après cet enterrement, les Fées dansent et chantent toute la journée et toute la nuit en l'honneur de leur "sœur" disparue.

    Les naissances sont également toutes particulières. En effet, lorsqu'un en enfant nait, il est d'habitude à le poser dans une fleur, à l'image de leurs premiers nés qui seraient venu au monde des fleurs elles-mêmes. La Fée mère devra en prendre soin et lui apprendre tout ce qu'une Fée doit savoir: chanter, danser, les rites et les coutumes de son peuple et aussi a voler et a se servir de la magie. La Fée arrivera à sa taille adulte en quelques jours et elle sera autonome en quelques semaines. Les fées mâles sont légèrement moins nombreux que les femmes, si un enfant de se sexe vient au jour, il aura alors une éducation quasiment similaire à celle des Fées femelles. Dans des cas devenu très rares à l'heure actuelle, il arrive que certaines fées naissent encore dans des fleurs, vestiges des temps anciens. (A titre d'exemple, la reine est toujours choisie pour être née dans un Lys comme il était coutume par le passé.)

    Généralités:
    Les Fées se nourrissent principalement de fleurs, en premier lieu, les pétales et le pollen. Cependant, si une fée le désire, elle peut tout à fait prendre autre chose comme base nutritive, les fleurs étant seulement une "habitude". Elles boivent un peu de tout, de l'eau, des jus de fruits, en revanche, très peu de fées boivent réellement de l'alcool, les boissons de ce genre n'étant pas à leur goût, il est d'ailleurs quasiment impossible de trouver une boisson alcoolisée dans les terres féeriques.

    Les Fées ne sont pas immortelles, elles ont juste une durée de vie assez longue qui leur permet de vivre jusqu'à 1500 ans parfois un peu plus.

    Les Fées sont petites, elles ne dépassent pas les 30 centimètres pour les plus grandes, la moyenne est aux alentours de 18 centimètres. Elles ont toutes une petite paire d'ailes transparentes dans leur dos qui leur servent à voler. Attention, si une Fée ne peut plus voler, si on lui a arraché les ailes par exemple, elle est voué a mourir et elle périra a petit feu. Chez les Fées il est tabou de toucher les ailes d'une autre fée, c'est strictement interdit entres elles mais elles pardonnent aux étrangers qui ne connaissent pas leur coutume. Certaines d'entre elles, pas toutes, ont la capacité de "grandir" et d'avoir une taille humaine. Cependant ce genre de transformations leur demande beaucoup d'énergie si elles n'y sont pas habituées et elles ne peuvent pas garder cette apparence trop longtemps.

    Les Fées vivent dans la forêt elfique, elles ont une partie de la forêt qui est leur territoire, avec des limites bien définies. C'est le coin le plus fleuri de la forêt, là où on trouve le plus de fleurs et aussi un point d'eau nécessaire à leur besoin. Les Fées sont un peu recluses, a l'écart de la cité elfique, afin d'avoir leur individualité propre. Cependant il leur arrive d'aller et venir dans la forêt et donc de se rendre dans la cité elfique où elles sont bien sûr les bienvenues. Elles vivent dans des maisons sphériques, le plus souvent accrochées aux branches basses des arbres, faites avec des fleurs, des brindilles et des feuilles. La Reine vit dans une maison plus grande et plus haute que les autres, invisible aux yeux des gens, pour sa protection. De même la maison de la Reine est uniquement faite en fleur de Lys.

    Les Fées sont naturellement joueuses, naïves et curieuses, cependant, n'allez pas croire que ces petits être sont stupides... En effet, elles apprennent assez jeunes à avoir un minimum de méfiance, pour éviter les drows, par exemple... Espiègles et parfois un peu agaçantes, une bonne partie de leur peuple semble facilement impressionnable si on élève un peu la voix. Même si elles sont curieuses elles restent tout de même très attachées à leur forêt et il est bien rare qu'elles s'aventurent en dehors de leurs limites. On trouve beaucoup de Fées chez les Humains avec qui elles s'entendent bien, elles sont venues au fur et a mesure des âges et ont élues domiciles à Scinia et à ses alentours. Les Fées sont assez conservatrices et peinent à apprendre et à intégrer de nouveaux éléments à leur culture.

    Les Fées ont la capacité d'utiliser la magie de manière innée. Seule, si une fée possèdent déjà une magie impressionnante, en groupe, leur force augmente et elles sont capables de véritables prouesses magiques.

    Forces armées:
    A l’image des Nymphes, les Fées sont pacifiques, mais face à ceux qui ont cherché à profiter de leur faiblesse, elles ont choisi de se donner les moyens de se défendre.
    La Droséra Féérique :
           => La Grande Guêpe : Chef suprême des armées féériques, chargé aussi bien de la sécurité intérieure du royaume, c'est à dire la police, que de la sécurité extérieure, donc tout risques d'invasion par des troupes adverses. La Grande Guêpe dispose d'un siège au Conseil Royal et est donc nommé par la Reine.
           => Les Racines : Ces sont les officiers principaux de l’armée féérique, elle font surtout de la gestion et tiennent des conseils stratégiques.
           => Les Cils Blancs : Ce sont les officiers de terrains, elles commandent aux escouades et répondent aux besoins des Racines.
           => Les Cils Ecarlates : Ce sont les soldats de la Droséra.
           => Les Gouttelettes : Soldats spécialisés, elles sont chargés des missions de reconnaissances.

    La Rose Sanguine :
           => La Racine : Son rôle est identique à celle de la Droséra, à la différence près qu’elle gère les affaires d’espionnage et de Contre-espionnage.
           => Les Epines : Fées spécialement entrainée pour réaliser des attaques chirurgicales et discrètes.
           => Les Etamines Sanguines : Espions experte en discrétion.
           => Les Pétales Pourpres : Espions experte en éloquence, pour l’interrogatoire des prisonniers notamment.

    La garde : Chargé d’assuré la sécurité dans le royaume, les meilleurs sont élus pétales de fer et reçoivent l’insigne honneur de devoir assurer la protection de la reine.

    Forces & Faiblesses:
    Forces:
    *Douées en magie de manière innée, plus résistantes a la magie
    *Très rapide et capable de voler, grâce à leurs ailes (leur vitesse de vol rapide peux atteindre les 70 Km/h, les plus vives battant des record avec 100 km/H de pointe)
    *Bonne connaissances de la faune et de la flore
    *Petite taille favorisant la discrétion
    *Sens très développés (Ouïe et l'odorat).
    Faiblesses:
    *Certaines sont trop naïves et facilement contrôlable
    *Constitution physique extrêmement faible
    *Un peu agaçante pour certaine personnes, à cause de leur caractère
    *Elles rechignent à utiliser des armes, préférant la magie, innée chez elles.

    Démographie:
    Population active totale : 200000 habitants
    Effectif militaire : 1350 soldats professionnels

    Liens avec les autres peuples:
    Anges : amicaux/neutre
    Humains : alliance
    Elfes : alliance
    Vampires : neutres
    Lycans : amicaux/neutres
    Drows : ennemis
    Démons : ennemis
    Morts Vivants : neutres
    Guerriers du Nord : neutres
    Draconides : inconnus/neutres
    Nymphes : neutres

    Merci à Sayuri

      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin - 1:12