Etheria World

Forum interdit aux personnes physiques de moins de 15 ans et déconseillé au personnes physiques n'aillant pas atteint la majorité légale.

Bienvenue dans un monde Heroic-Fantasy [Hentai/Yaoi/Yuri]
Forum interdit au moins de 16 ans


    Description de race : Les Démons

    Partagez
    avatar
    Apollyon Bélial
    ~ Empereur Démoniaque ~

    Messages : 1239
    Points RP : 156
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Localisation : Assis sur son Trône à te mépriser

    Feuille de personnage
    Age :: L'Âge de la Création moins quelques décades
    Information Importante :: Quand le peuple ne subit pas, quand il veut discuter, c'est l'épaisse poussière de la bêtise qui s'élève.
    Côté Coeur: : Quod pulvis es, et in pulverem reverteris.

    Description de race : Les Démons

    Message  Apollyon Bélial le Ven 13 Mai - 11:22


    Les Démons



    Histoire du peuple:
    Premier millénaire:
    En l’an 1024 après la création, à peine un siècle après les premiers contacts avec les humains, un conflit sépara le peuple des anges en deux. Deux visions du monde et de comment le diriger émergèrent au sein du peuple ailé. La première, altruiste, proposait de faire profiter les autres races du savoir angélique, d’installer de manière plus discrète l’influence des anges au sein des différents peuples, tandis que la deuxième, tentatrice et ambitieuse, consistait à distiller le savoir des anges goutte à goutte, suffisamment pour prouver leur supériorité et pour instaurer un culte dont les anges seraient les messagers. Les deux visions, antagonistes, s’opposèrent de longues années de manière pacifique avant qu’un conflit armé naisse des divergences d’opinions et ne fasse sombrer les anges dans une guerre civile sanglante. La première faction était menée par Nengor, un ange de lignée noble, alors que la seconde était dirigée par la Genèse et le Premier Primarque. La guerre macula les îles d’Asuria de sang, de larmes, de ruines et de cadavres. Finalement après des années d'autodestruction, le Primarque parvint à prendre la vie de Nengor au prix de la sienne, démoralisant la communauté que Nengor menait, las de trop de combats et de trop de pertes. La guerre prit alors fin et pour sanctionner les perdants la Genèse décida de les expulser et de les bannir des désormais saintes terres d’Asuria. Les Anges présentèrent les bannis comme des déchus au reste du monde, comme des Êtres aux idées impies, personnifiant les vices sur Etheria. Les Déchus tel fut donc leur nom lors des premiers siècles.

    Le groupe d’exilé se retrouva face à un problème de taille, il n’avait nulle part où aller, le royaume des hommes et celui des anges leur étant interdit. La décision fut alors prise de franchir l’océan en quête de terres fertiles et vierges où s’établir. La chose fut ardue, les déchus ne savaient pas si une journée de vol serait suffisante pour franchir les eaux et de toutes manières il fallait trouver un moyen de transporter les maigres biens qu’ils possédaient encore. Ils mirent alors au point les premiers véritables bateaux, s‘aidant de leur savoir millénaire, de frêles embarcations. Malgré leur savoir la plupart des bateaux firent naufrages durant la traversée, les pertes étant maigres du fait que les anges parvenaient à s’envoler avant que le bateau ne sombre, et les déchus parvinrent encore amoindris sur les côtes de Nortatem. Les déchus accostèrent sur les bords du désert qui sera nommé plus tard Négaroth, mais devant l’hostilité du climat ils décidèrent de longer les côtes au sud puis vers l’est, faisant des escales régulières, jusqu’à atteindre ainsi les montagnes du sud ouest de Nortatem. Là, prit dans un étau entre le feu du désert et la glace des montagnes les premiers déchus s’établirent, sans avoir encore connaissance des plaines que protégeaient les montagnes.

    Les déchus étaient assez nombreux pour maintenir une communauté viable sans risque de consanguinité, ils connurent alors une croissance démographique assez importante pour des anges et malgré une faune peu accueillante ils s’étendirent peu à peu vers les plaines pour finalement les découvrir. Ils décidèrent alors de migrer à nouveau, vers les plaines cette fois-ci. Les années avaient passé, laissant place aux décennies, mais malgré cela les déchus gardaient en eux la rancœur de la défaite et le sentiment d’injustice. Ils se sentaient floués, obligés à affronter les dangers d’une terre inhospitalière pour que les anges puissent assouvir leurs envies de domination. Leur haine peu à peu se personnifia, d’abord en une masse informe, qui prit chaire, se donnant un nom, Démon. Cette entité avait le pouvoir de parler à ceux dont elle était issue et à eux seuls, douée d’intelligence, personne n’était capable de déterminer son origine. Le Démon se fit d’abord conseiller, puis aide auprès des déchus pour les aider à bâtir une nouvelle civilisation. Pernicieusement il maintenait la haine des exilés en place en leur rappelant chaque jour le souvenir de leur défaite, lentement, très lentement, les déchus se laissèrent corrompre.
    Deuxième millénaire:
    Les anciens anges vivaient dans la crainte constante de voir les anges venir en croisade contre eux, purger leur peuple nouveau. Ils ne quittèrent alors jamais les armes, leur environnement ne le permettant pas non plus, restant perpétuellement dans un état d‘urgence. Cela explique alors leur expansion, faite autour de forts et menée par l’armée. Ils battirent tout d’abord des villages fortifiés, puis au fil de leur expansion les forts se faisait de plus en plus grand et vers 2500 après leur création les déchus, fort d’un nouvel orgueil entamèrent la construction de l’immense Forteresse guerrière, sobrement baptisé Cité Noire, qui se devait d’être un symbole, un message adressé aux anges d’Asuria de la fierté retrouvée des déchus, de leur puissance nouvelle et que la revanche n’était qu’une question de temps. Les premières différences physiques se faisait voir chez les nouveaux nés et parfois même chez les adultes, les premières proéminences osseuses, parfois une pilosité accrue, des capacités hors norme, les symptômes variaient d’un individu à un autre, mais jusqu’au début du troisième millénaire (3001 ans après la création) cela restait des cas exceptionnels.
    Troisième millénaire:
    Puis vint la rencontre avec les Elfes, au tournant du second et du troisième millénaire. Jusqu’à présent les Déchus étaient resté en autarcie, sans prendre connaissance et sans même savoir qu’Etheria était peuplée par une autre race que les anges et les humains. Le peuple des elfes était pacifique et leur forêt n’avait pas d’attrait particulier pour les déchus dont la première ambition était toujours de détruire les anges d’Asuria. Tout du moins c’est-ce qu’ils crurent aux premiers abords, avant qu’ils n’apprennent l’existence de l’Alusia, un cristal aux propriétés sortant du commun. Y voyant une arme de première primeur contre les anges les déchus voulurent s’en emparer, qu’en importait le prix. Le sang fut à nouveau versé, poussant plus loin encore les anges exilés dans leur déchéance et ils exécutèrent un véritable massacre au sein du peuple elfique. Les pertes furent raisonnables du coté des déchus, rompus à la guerre, face au peuple des oreilles pointues sans armée. Malgré cela les déchus furent repoussés par une déferlante magique issue de l’Alusia. Découragé par la protection anormale qu’offrait l’Alusia aux Elfes, les déchus abandonnèrent le conflit après deux ans d’une guerre sanglante au sein de la forêt et ils se retranchèrent dans leur contrée inhospitalière.

    Après cette guerre il y eut un nouveau boom démographique, tandis que le Démon corrompait toujours lentement le peuple déchus, toujours plus de haine et de rancœur venait le nourrir et les naissances anormales se multipliaient, les sabots, les queues, les cornes faisaient leur apparition, chez les nourrissons comme chez les adultes, infectant de plus en plus les déchus, les éloignant de leur ancienne nature d’ange. Vers le milieu du quatrième millénaire, entre 3400 et 3600, le nombre « d’anormaux » représentait presque le tiers de la population. Les Déchus n’étaient plus des anges, ils se rebaptisèrent alors comme celui qui était né de leur haine, Démon. Les nouveaux démons rebaptisèrent le premier d’entre eux, création de l’esprit commun, Archidémon.

    Mais sournoisement l’Archidémon ne se contentait pas de les faire muter pour leur apporter la puissance il leur insérait aussi un vice qui les rendent dépendant de lui, la Gourmandise, l’Orgueil, le Désir, la Paresse et la Colère, le prix de la corruption. Lorsqu’ils se rendirent compte des manœuvres de l’Archidémon pour prendre le contrôle total de la race les démons entreprirent de l’enfermer dans un sanctuaire d’où ses actions seraient limitées. Cependant l’Archidémon était, tout du moins partiellement, la source de la puissance des démons, ils ne pouvaient pas s’en séparer ou risquer qu’il soit détruit par d’autres. De plus malgré toutes ses ambitions l’Archidémon restait un atout, un conseiller avisé et un relais d’information capital. En 3910 la décision fut prise par le roi de l’époque de construire le sanctuaire au sommet de la Forteresse pour pouvoir le garder sous la main.
    Cinquième millénaire:
    À l’orée du quatrième millénaire les démons décidèrent de s’ouvrirent plus sur les autres communautés, leur population décroissait rapidement, il fallait trouver un remède à cela. Les frontières s’ouvrirent et le commerce se développa malgré les tensions avec les autres peuples, notamment celui de roches et de minerais. Ils nouèrent alors des liens commerciaux avec les elfes sombres qui leur fournissaient le métal à travailler dans leurs forges et les esclaves de leurs cours. Les premiers métisses portant du sang démoniaque firent leur apparition et devinrent de plus en plus nombreux dans la population, le sang démoniaque dominant la plupart du temps celui de l’autre parent. Peu à peu la population démoniaque mélange son sang angélique à celui des autres races, donnant aux démons leur visage actuel.
    En 4700, cette ouverture prit un autre tournant quand les démons redécouvrirent les humains qui avaient investi le désert à des fins colonisatrices. Face à ce qu'il considérait comme une menace sérieuse, ils prirent les armes et repoussent les hommes jusqu’à la mer, rasant leurs villes et ne laissant que des ruines. C'est à travers ce sinistre évenement qu'Asuria prit connaissance de leur existence. Vingt années plus tard Bilal le démon nécromant vint relever les mort de la guerre jusqu’à périr dans son œuvre. Il laissa cependant derrière lui une nouvelle nation, les Non-morts. Les démons envisagèrent d'aller arracher les travaux de Bilal des mains décharnées de ses créations mais décidèrent finalement de les laisser se développer, voyant leur rancune contre leurs anciens frères comme un formidable rempart involontaire.
    Cinquième millénaire:
    En 5450 les liens entre les démons et les elfes sombres dépassèrent le cadre commercial, ils s’allièrent pour définitivement s’accaparer l’Alusia des sylvains, toujours dans le but de fomenter une attaque contre les anges. Mais ceux-ci, aidés des hommes vinrent prêter main forte aux adorateurs de Gaïa. Finalement après avoir semé mort et destruction les démons et les drows durent battre en retraite face à la coalition ennemie. Suite à celà, les démons se remirent doucement de leur défaite et firent face à une succession de coup d’état qui firent du royaume démoniaque une place politique instable. Durant près d'un millénaire il régna une instabilité grandissante, menaçant de mener à la guerre civile.
    Sixième millénaire:
    Finalement c’est l’Archidémon qui aida à rétablir l’ordre en présentant au peuple un leader possédant son concours, Astaroth le bâtisseur. Celui-ci eut un règne incroyablement long chez les démons, plus d’un demi millénaire, durant lesquels il rétablit l‘ordre au sein du royaume, il développa de nouvelles villes et fixa les frontières que l‘on connaît aujourd’hui, abandonnant la partie du désert que les démons contrôlaient encore, la jugeant superflue et préférant faire reposer le royaume sur des bases solides derrière les montagnes. Ayant instauré un régime dynastique son fils Nersus den Fnar prit donc le trône lorsque il décéda et eut contrairement à son père un règne des plus éphémères et bien moins glorieux, il mourut lors d’un accident près de la grande faille alors qu’il était en déplacement à peine trois ans après le début de son règne. N’ayant ni femme ni héritier ce fut son oncle Benzor den Darsil l’étiolé, un militaire, qui prit la couronne, toujours avec le soutient de l’Archidémon qui avait, grâce au premier roi de cette lignée, retrouvé une stature plus importante.
    Septième millénaire:
    La lignée den Darsil parvint à régner durant le septième millénaire, sans jamais parvenir à maîtriser la nation et la diriger correctement, les discordes politiques refirent leur apparition de plus belle, enlisant les démons dans une stagnation perpétuelle. Les den Darsil tentèrent de nouer des liens avec les autres peuples, surtout vers la fin de leur lignée. En 7248 la dernière reine den Drasil à accéder au trône fit de la diplomatie et de l’entente cordiale avec les autres peuples son fer de lance. Elle entraîna les démons dans une spirale décadente durant plus d’un demi siècle, réduisant les armées, vivant de débauches et d‘orgies, ridiculisant la nation démoniaque comme jamais elle ne l’avait été, allant même jusqu’à inviter les anges comme hôte de marque dans la grande Cité Noire. Il n’en fallut pas plus pour qu’elle finisse par disparaître mystérieusement, laissant son trône au Régent Shothoth, qui remit les démons sur les rails durant son année de régence. Le Régent disparut à son tour récemment après avoir nommé Apollyon Bélial sur le trône avec l’appui de l’Archidémon, las de la décadence précédente. Le royaume fut rebaptisé empire, les frontières se fermèrent à nouveau, les armées furent réhabilitées et toute la noblesse purgée des traîtres et des partisans de la reine disparue.

    Religions et cultes:
    Les Démons renient pour la plupart le culte imposé par les anges et se refusent à croire que les Anges soient les envoyés de qui que ce soit. Ils se placent en athée pour contre balancer la suprématie du culte angélique, tout du moins officiellement. En réalité les plus anciens, ceux qui étaient des anges avant de devenir des démons, croient majoritairement que les anges et eux même de ce fait sont supérieurs aux autres races, car représentant le/les créateurs sur Etheria. Ce point de vue est largement critiqué par le peuple des démons métissés, majoritaire et tend donc à tomber dans l’oubli.
    Si les Démons n’ont pas officiellement de divinités nombreux sont ceux qui croient tout de même que l’Archidémon est une entité semi-divine. Cela s’explique par l’influence réelle qu’exerce l’Archidémon sur tous les démons. Tous sont inspirés à la naissance, ou lors de la corruption de leur corps par un vice, qui déterminera une part de leur personne. Cela se divise en cinq vice majeur:
            => Colère : Les démons de cette source sont davantage tournés vers la puissance brute tout comme celle des éléments, ils font habituellement de bons soldats, mais rien ne leur empêche de faire une autre tâche.
            => Paresse : Les démons de cette source ne sont en rien paresseux, souvent, nous pouvons remarquer que cette source de pouvoir démontre une aise à contrôler les rêves, le sommeil, le côté spirituel des êtres de ce monde, nous les voyons souvent au poste de guide spirituel, voyant.
            => Orgueil : L'orgueil est davantage une source de démon masculin, nous pouvons aisément comparer ces êtres aux incubes, les beaux parleurs, les manipulateurs usant des désirs égoïstes des êtres vivants. Nous constatons rapidement que ses démons ont davantage pris la place des diplomates, des hommes publics.
            => Désir : Le désir est davantage une source de démon féminin, nous y remarquons les succubes, charmeuses, usant de leur corps tout comme de leur voix sensuelle afin d'attirer les hommes puissants en force, mais faibles en se qui attrait de résister à une femme de grande beauté.
            => Gourmandise : Ces démons sont toujours habités par une faim, qu'elle soit de chair, de puissance, d'influx magique, les démons de cette source y sont complètement accroc ce qui les poussent à constamment orienter leurs actions en se laissant guider par leur besoin d'assouvissement. C'est une fois rassasiés que ces démons accèdent à la pleine mesure de leur puissance.

    De plus l’Archidémon est capable de communiquer des informations sommaires à l’ensemble de la population démoniaque, quelque soit la distance qui le sépare des individus. L’inverse est impossible.

    Généralités:
    Les démons sont des êtres immortels. Même si le culte de l’ancienneté n’est pas ouvertement pratiqué, l’âge n’en reste cependant pas moins un facteur important. La culture démoniaque favorise ainsi l’âge, mais rarement en sacrifiant le talent ou l’expérience. Les démons pratiquent ouvertement l’esclavage sur toutes les races, quelle qu’elles soient. Les esclaves travaillent aux mines, aux champs, dans les forges et les établis, sont utilisées comme divertissement en arène et pour bien d’autres usages, nourrir le bétail, chair à canon etc. La Cité Noire comporte donc le premier marché aux esclaves d’Etheria. Il existe peu de Démons esclaves sur le territoire démoniaque, même si cela arrive. De même les démons s’occupant de bas œuvres sont rares eux aussi, bien que le personnel de la forteresse soit essentiellement démoniaque.

    L’armée occupe une place primordiale chez les démons, elle est la garante de l’ordre et de la sécurité de l’empire. L’armée ne dort jamais, elle est en perpétuel mouvement, tantôt accompagnant les caravanes sur le territoire hostile, tantôt veillant aux frontières. Il n’est pas rare de voir des politiciens occuper un poste dans l’armée, car le peuple plébiscite les militaires au pouvoir.
    Actuellement l’empire est dans une période de tensions et de restructuration du pays. Les frontières sont fermées aux autres races. Le pouvoir en place encourage le commerce intérieur et filtre les passages aux frontières. Une sorte de chasse aux sorcières a été lancé par l’Empereur, ordonnant à l’ordre des souffrances de purger l’empire de ses traîtres et des sympathisants à l’ancien régime.
    Forme démoniaque:
    Afin de pouvoir mieux s’intégrer auprès des autres races et de lutter contre l’influence de leur péché, les démons ont acquis la capacité d’endosser deux formes, l’une, dites humaine, qui permet la suppression de la plupart de leurs attributs démoniaques pour leur rendre leur forme d’origine. Cette forme pratique possède l’inconvénient de sceller une partie de leur pouvoir et de nécessiter une dépense d'énergie continue pour être maintenu, cependant elle leur offre une grande indépendance. A l’inverse, leur forme démoniaque les pare de l’apparence que leur à offert leur corruption et leur permet d’utiliser leur puissance à son plein potentiel, malheureusement ceci à également pour effet d’accroitre l’influence qu’a sur eux l’Archidémon ainsi que la domination écrasante de leur vice. Ces deux paramètres croissent de façon opposés en fonction de la distance physique les séparant de l’entité originelle. Quoiqu’il arrive, rester trop longtemps en forme démoniaque peux s’avérer dangereux, la prise de possession complète de leur vice les transforment en bête dénuée de conscience et privée de leur immortalité tandis que tomber sous la coupe de l’Archidémon en fait des esclaves rendu incapable de prendre la moindre initiative et contraint d’effectuer sans possibilité de révolte, les plus basses tâches de la Cité Noire. Ce dernier cas de figure intervient cependant que si l'Archidémon désir cette esclavage, ce qui permet une marge de manœuvre plus importante pour les démons au sein de la cité noire qui sont alors tout à fait capable de conserver leur forme démoniaque à l'exception de cas particuliers.
    Naissance:
    Issue des anges, la grossesse et la croissance d'un démon est exactement identique à celle de leur cousin, cependant. l'accouchement ne peux se faire que sous forme démoniaque aux risque de tuer la mère, c'est donc un moment qui peux s'avérer extrêmement délicat à gérer. De même l'enfant nait sous forme démoniaque et voit donc cette forme scellée dés la naissance par ses parents ou un démon rompu à cet art si les parents en sont incapables.
    Forces armées:
    Contraints d'assurer leur survie dans un environnement hostiles et fortement motivés par la haine et les autres vices que leurs instille l'archidémon, les Démons se sont très fortement militarisés et se sont dotés d'une organisation particulièrement poussée.

    Les légions démoniaques :
            => Le Seigneurs des légions : Il est le chef suprême des armées démoniaques et à pour mission de coordonnées l’actions des quatre légions composant l’armée.
            => Le Second du Seigneur: Face à l'immensité de la tâche qui incombe au seigneur, il est parfois obligé de se reposer sur l'aide de son second, en fonction de la personnalité du seigneur, sont rôle peut être surtout administratif, surtout militaire ou un équilibre des deux. Il est cependant rare qu'il gère les promotions.
            => Les Généraux : Aux nombre de 4, il dirigent chacun une légion d’importance variable, la plus grande étant celle des marcheurs qui est composé de 4 cohortes. Les légions célestes et montées sont de même importances avec 2 cohortes, enfin la légion marine n’en compte qu’une seule.
            => Les Chefs de Cohorte : Les cohortes sont l’unité de base des légions et ceux qui les dirigent sont les subalternes directes des généraux. Ils ont sous leurs ordres 4 lieutenants infernaux.
            => Les Lieutenants Infernaux : Officiers principaux de l’armée démoniaques.
            => Les Capitaines d’Escouades : Comme leur nom l’indique, ils sont des officier à la tête d’une escouade de démons, ce sont les premiers sur les champs de batailles et ils commandent souvent des actions de reconnaissance.
            => Les Officiers : Désigne tout gradé n’entrant pas dans la catégorie des capitaines d’escouades ou des lieutenants infernaux. Représentent souvent les instructeurs et les chefs d’équipes et des milices.
            => Légionnaires : Soldats de l’armée démoniaques, en faire partie est très simple, y rester longtemps est déjà plus compliqué.

    Les Frontaliers, Guetteurs et Patrouilleurs : Ces divisions spéciales de l’armée démoniaque sont sous le commandement d’un chef de cohorte qui en réfère ensuite au seigneur des légions sans passer par les généraux. Ils sont considérés comme des légionnaires.

    L’ordre des souffrances :
            => Les Exécuteurs : Dirigé par le Prima executeur, ce service indépendant de l’armée possède de multiples fonctions dont la première est l’épuration des ennemis interne du régime et de l’ordre impériale. Dans certains cas, leur rôle est moins sordide car ils doivent se contenter de capturer les indésirables pour les remettre aux cupides qui se charge du sale boulot. En cas de guerre, ils sont réquisitionnés pour l’assassinat en raison des compétences qu’ils ont développé dans l’exercice de leur fonction.
            => Les Cupides : Ils sont en quelques sortes le détenteurs du pouvoirs judiciaires de l’empire bien qu’ils ne traite que de l’exécutions des peines et de l’extorsion des aveu par la torture des individus que leur remette les exécuteurs. A leur tête se trouve le Bourreau Impériale.
            => Les Diables : Ce sont les espions du royaumes, certains d’entre eux ont des fonctions spéciales comme la recherche des démons expatriés ou au contraires des espions étrangers.

    L'Ordre des Portes : Cette organisation indépendante de l’armée gère la sécurité des cités, elle est dirigée par le Gardiens des Portes et rassemble la garde et les milices.

    Les Fléaux : Ils sont l’équivalent des Colosse de l’Exode angélique et combinent la puissance brute à la puissance magique, peu nombreux, leur chef est le Meneur des Fléaux.
    La sphère de la Vérité:
    La Sphère de la Vérité est une société secrète démoniaque. Fondée par Apollyon Bélial et Python D'Antruin après l’apparition des premières anomalies physiques chez les Déchus. Elle était tout d'abord réservée aux Déchus restés normaux. Puis aux vues de l’inexorable transformation dont ils étaient eux-mêmes les victimes et avec l'apparition des premiers hybrides dans les rangs déchus, elle fut élargie à tous les Déchus/Démons nés anges ou à leurs enfants non hybridés. La Sphère de la Vérité peut être considéré comme une conspiration extrémiste démoniaque qui vise à diriger le monde. Son emblème est le Cygne Noir.
    Tous les membres de la Sphère exercent en parallèle des activités légales dans la communauté démoniaque. La Sphère se divise en trois Choeurs hiérarchisés.

           => Le Chœur des Mensonges :Le Chœur des Mensonges est l'instance dirigeante de la Sphère. Il est composé du Conseil des Révélations et du Tribunal des Vertus.
    Au conseil siègent les anciens dignitaires de la Guerre de la Vérité, dirigé par un membre élu à la majorité des 3/5. Depuis quelques temps de nouveaux personnages démoniaques, de lignée pure, entrent au Conseil pour palier aux morts des anciens membres.
    Le conseil n'est pas limité à un nombre, mais doit possédait au moins 5 membres. Le Tribunal des Vertus jugent les affaires de trahison à la pureté de la race angélique de ses membres et de ceux qui intriguent contre la Sphère. Le jury du tribunal est composé des membres du Conseil.
    Le Maître du Conseil, élu pour un quart de siècle, joue le rôle de l'accusation. Le plus vieux membre du conseil joue le rôle de juge. En cas de Cumul de deux statuts (accusé/juge, accusateur/juge, accusateur/accusé) alors c'est le conseil, par vote, qui désigne un remplaçant pour l'un des statuts (sauf celui d'accusé bien sûr).

           => Le Chœur des Vengeances : Il s'agit de la main armée de la société. Elle était initialement composée des Fléaux des Dieux, mais depuis qu'Apollyon a ré-officialisé leur existence, elle n'est plus composée que des membres de la sphère qui sont en parallèle de cela membres des différents corps armés des Démons.

           => Le Chœur des Révolutions : Il est composé des membres classiques de la Sphère, c'est à dire des Purs, ceux qui ont résisté aux métissages, mais qui sont trop jeunes ou pas assez influents pour siéger au Conseil et qui ne font pas partis de l'armée.

    Membres de la Sphère des Vérités
           => Le Chœur des Mensonges
                   - Maître des Clés [0 disponible] Apollyon Bélial
                   - Sentinelle des Vertus [5 disponibles ; 1 réservé] Nergal
                   - Le Juge [1 disponible]
           => Le Chœur des Vengeances
                   - Glaive des Châtiments [X disponible] Membre de la Sphère étant membre de l'armée démoniaque
           => Le Chœur des Raisons
                   - Bouclier des Puretés [X disponible] Membre lambda de la Sphère.

    Forces et Faiblesses:
    Forces:
    *Immortels : cessent de vieillir passés 25 ans
    *Bon équilibre entre capacités magiques et physiques
    *Transformations : Peuvent posséder deux formes : une "humaine" et une démoniaque. Concernant la dernière, l'influence de l'archidémon conjugués aux métissages répétés tend à provoquer des mutations parfois utiles : cornes, griffes, épiderme plus solides...
    *Charisme angélique : Étant d'anciens anges, ils disposent de celle ci sous forme humaine (moindre pour ceux qui sont métissés) et peuvent éventuellement garder cette force sous forme démoniaque si l'influence corruptrice de l'archidémon s'est fait moins sentir physiquement
    Faiblesses:
    *Déplacement limité du fait des guerres permanentes avec certaines races.
    *Soumission inconsciente à l’Archidémon et à l’empereur se renforçant plus encore en forme démoniaque.
    *Déformations : Toutes ne sont pas utiles et selon leur nombre et/ou leur étendues, elles peuvent engendrer la peur et/ou le dégout chez les autres races.

    Démographie:
    Population active totale : 170000 habitants
    Effectif militaire : 7200 légionnaires

    Liens avec les autres peuples:
    Anges : Ennemis
    Humains : Ennemis
    Elfes : Ennemis
    Fées : Ennemis
    Vampires : Neutres
    Lycans : Neutres
    Drows : Alliés/Méfiants
    Morts Vivants : Ennemis
    Guerriers du Nord : Méfiants
    Draconides : Neutres
    Nymphes : Méfiants

    Merci à Apollyon
    avatar
    Apollyon Bélial
    ~ Empereur Démoniaque ~

    Messages : 1239
    Points RP : 156
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Localisation : Assis sur son Trône à te mépriser

    Feuille de personnage
    Age :: L'Âge de la Création moins quelques décades
    Information Importante :: Quand le peuple ne subit pas, quand il veut discuter, c'est l'épaisse poussière de la bêtise qui s'élève.
    Côté Coeur: : Quod pulvis es, et in pulverem reverteris.

    Re: Description de race : Les Démons

    Message  Apollyon Bélial le Mar 21 Aoû - 21:59

    La Sphère de la Vérité

    La Sphère de la Vérité est une société secrète démoniaque. Fondée par Apollyon Bélial et Python D'Antruin après l’apparition des premières anomalies physiques chez les Déchus. Elle était tout d'abord réservée aux Déchus restés normaux. Puis aux vues de l’inexorable transformation dont ils étaient eux-mêmes les victimes et avec l'apparition des premiers hybrides dans les rangs déchus, elle fut élargie à tous les Déchus/Démons nés anges ou à leurs enfants non hybridés. La Sphère de la Vérité peut être considéré comme une conspiration extrémiste démoniaque qui vise à diriger le monde. Son emblème est le Cygne Noir.

    Tous les membres de la Sphère exercent en parallèle des activités légales dans la communauté démoniaque. La Sphère se divise en trois Choeurs hiérarchisés.

    1) Le Chœur des Mensonges
    Le Chœur des Mensonges est l'instance dirigeante de la Sphère. Il est composé du Conseil des Révélations et du Tribunal des Vertus. Au conseil siègent les anciens dignitaires de la Guerre de la Vérité, dirigé par un membre élu à la majorité des 3/5. Depuis quelques temps de nouveaux personnages démoniaques, de lignée pure, entrent au Conseil pour palier aux morts des anciens membres. Le conseil n'est pas limité à un nombre, mais doit possédait au moins 5 membres. Le Tribunal des Vertus jugent les affaires de trahison à la pureté de la race angélique de ses membres et de ceux qui intriguent contre la Sphère. Le jury du tribunal est composé des membres du Conseil. Le Maître du Conseil joue le rôle de l'accusation. Le plus vieux membre du conseil joue le rôle de juge. En cas de Cumul de deux statuts (accusé/juge, accusateur/juge, accusateur/accusé) alors c'est le conseil, par vote, qui désigne un remplaçant pour l'un des statuts (sauf celui d'accusé bien sûr).
    Le Maître du Conseil est élu pour un quart de siècle.

    2) Le Chœur des Vengeances
    Il s'agit de la main armée de la société. Elle était initialement composée des Fléaux des Dieux, mais depuis qu'Apollyon a ré-officialisé leur existence, elle n'est plus composée que des membres de la sphère qui sont en parallèle de cela membres des différents corps armés des Démons.

    3) Le Chœur des Révolutions
    Il est composé des membres classiques de la Sphère, c'est à dire des Purs, ceux qui ont résisté aux métissages, mais qui sont trop jeunes ou pas assez influents pour siéger au Conseil et qui ne font pas partis de l'armée.

    La Sphère des Vérités
    Le Chœur des Mensonges Pléionée Helles
    Maître des Clés [0 disponible] Apollyon Bélial
    Sentinelle des Vertus [5 disponibles ; 1 réservé] Nergal
    Le Juge Pléionée Helles

    Le Chœur des Vengeances
    Glaive des Châtiments [X disponible] Membre de la Sphère étant membre de l'armée démoniaque

    Le Chœur des Raisons
    Bouclier des Puretés [X disponible] Membre lambda de la Sphère.

      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 2:31