Etheria World

Forum interdit aux personnes physiques de moins de 15 ans et déconseillé au personnes physiques n'aillant pas atteint la majorité légale.

Bienvenue dans un monde Heroic-Fantasy [Hentai/Yaoi/Yuri]
Forum interdit au moins de 16 ans


    Ensis Caveo

    Partagez

    Invité
    Invité

    Ensis Caveo

    Message  Invité le Dim 8 Jan - 13:43

    ◙ Votre Personnage ◙

    Nom: Caveo

    Prénom: Ensis

    Âge: 800ans réellement, une trentaine en apparence.

    Race: Démon.

    Localisation: La prospère Cité Noire.

    Métier/Grade/Statut social: Ombre de l'Empereur.

    Orientation Sexuelle: Hétéro par défaut, mais ne ressent pas d'attirances particulières envers qui que ce soit.

    Description Physique et vestimentaire: De par l'apparence physique énigmatique du personnage, sa description ne va pas être des plus aisés, mais je vais tenter d'élaborer un portrait permettant de le cerner approximativement.

    Tout d'abord, en terme de corpulence, Ensis ne sort pas de l'ordinaire, mesurant légèrement plus d'un mètre quatre-vingts pour un poids d'environ soixante-quinze kilogrammes. D'allure athlétique, ses amples vêtements ne permettent pas de discerner une présence de masse musculaire certes convenablement présente mais indiscernable. Un visage aux traits futilement fins ainsi qu'une pilosité faciale délaissé nous laissant apprécier une barbe brune longue de quelques centimètres ne permet pas de classer Ensis chez les apollons, son crâne rasé n'aidant certainement pas plus. Des cernes marquées viennent soutenir un regard dévisageant et pénétrant sur ces yeux sombres comme la nuit, surplombés par de très minces sourcils qui s'apparentent a un trait de crayon. Ses lèvres sont émaciées, presque inexistantes, et présentes une bouche allongée constamment tirée vers le bas. En plus d'une négligence volontaire certainement peu appréciable, plusieurs cicatrices viennent parachever cette ébauche du visage du Démon. Cicatrices qui, par ailleurs, sont présentes en grands nombre sur le corps de l'Ombre de l'Empereur, parsemées sur ce corps usé par moult combats. Un grain de peau pâle permet de faire ressortir de plus belle ces différents trophées éternels de batailles.

    Les vêtements portés par Ensis sont très simples et dissimulent toutes les indications précédentes qui ont été décrites. Un capuchon anthracite vient escamoter la totalité du visage, si ce n'est un menton fourni qui dépasse rarement lors de certaines inclinations de la tête du Démon. Un long foulard imperceptiblement plus clair que le capuchon vient entourer le cou d'Ensis pour continuer sur son épaule gauche, ou il est fixé par un rond d'argent qui permet de faire constamment garder cette position au bout de tissu, qui va par la suite être suspendu jusqu’à la moitié du dos du Démon. Un haut a manche longue ainsi que des gants, tous de couleur similaire au capuchon, sont la simple tenue d'Ensis pour le haut de son corps. Une robe ample, solidement noué a sa taille par une ceinture de cuir à la boucle en argent, vient tomber en cascade jusqu'au niveau de ses chevilles et qui nous expose a une paire de bottes aussi simple que le reste de son attirail. A noter que des plaques d'argent surmonte le torse et le long des bras d'Ensis et lui offre une protection supplémentaire, bien que simpliste. Cette tenue, bien que sommaire et peu protectrice face aux dégâts physique, lui permet d'agir avec une extrême furtivité, et c'est bien la le but principale.

    Description mentale: Ensis est un personnage très particulier. Il faut déjà savoir quelque chose de spécial a son sujet, c'est que ce dernier n'est attiré par rien n'y personne. Jamais il ne tombera sous le charme d'une belle succube, et encore moins d'un congénère de sexe masculin. Bien que déjà passé à l'acte, ce dernier n'était purement qu'a but procréatif, ce qui d'ailleurs, ne fonctionna même pas.

    L'esprit d'Ensis est uniquement habité par quelques centres d'intérêts dont un qui est son principal et qui régit sa vie entière : protéger jusqu’à son dernier souffle le grand Empereur des Démons. Mais pourquoi et comment une entité peut elle autant être dédiée à la protection de quelqu'un me demanderez vous ? Et bien laissez l'incertitude vagabonder dans votre esprit un instant, l'histoire résolvera vos questions. Les autres quelques point d'intérêts que j'ai précédemment évoqués sont moindres voir inexistant face a sa tâche première. Ces derniers sont on ne peut plus basique : perfectionner son art du combat, de la magie, et d'autres choses, qui au final serviront une seule et même cause, je vous laisse deviner laquelle.

    Plusieurs points de vue peuvent être envisagés sur la personnalité d'Ensis : soit cette dernière est excessivement complexe, ou alors elle est inexistante. Je tiens a vous rassurer, ce dernier, bien que totalement concerné par la protection de l'Empereur, a une individualité propre a lui même. Mais la encore, pas de quoi s'attendre a quelqu'un d’exubérant et autrement charismatique. On a ici a faire a quelqu'un de particulièrement discret, qui aura tendance a garder son avis, voir a ne même pas le partager en cas de demande. N'attendez rien de lui, vous faites ici face au solitaire dans sa plus propre représentation. A vrai dire, aucun sentiment ne traverse vraiment Ensis. Jamais ce dernier n'a ressentit quelque chose comme la culpabilité, l’antipathie ou bien même la haine. Mais attention, ce n'est pas pour autant qu'il ne tuera pas quelqu'un considéré comme ennemi a son peuple, au contraire, avant toutes réflexion, son premier réflexe sera certainement de se disperser dans les brumes de la nuit pour s'abbatre dans un silence effroyable et meurtrier sur sa proie. Autrement dit, attendez vous a quelqu'un de terriblement froid de par l'absence totale d'intérêt qu'il vous portera. Les gens se poseront surement des questions ou porteront des conclusions hâtives, mais non, aucune haine a votre égard, juste la dernière des priorités dans son esprit.

    De par son statut particulier d'Ombre de l'Empereur, Ensis a comme un lien qui le relie a l'Empereur. Ce lien lui permettra de ressentir les sentiments essentiels a la garde de ce dernier : un soupçon d'insécurité, et Ensis apparaîtra dans les plus bref délais pour résoudre le problème.

    Autre chose, ne vous attendez pas a voir Ensis fondre sur vous, lame au point, prêt a vous couper en autant de rondelles qu'il existe d'humains. Ce dernier est maître dans l'art de la furtivité, de la ruse et surtout, de l'assassinat. Sa principale qualité est justement sa propreté et sa vitesse d’exécution : donnez lui pour objectif d'assassiner le chef d'une meute de bandits reclus dans un fort, pas un seul des bandits ne sera alerté, et la cible plongera dans un éternel sommeil aussi discrètement que si celui-ci était temporaire. En bref, pas une trace et pas un bruit ne sera effectué, une efficacité qui ferait presque envier la grande faucheuse en personne.

    Je pense qu'on peut conclure cette brève description mentale par rappeler que, finalement, ce qui caractérise Ensis et qui fait de lui ce qu'il est, c'est la presque absence de mentalité du personnage.

    Histoire: En l'an 480, lors de l'égide du premier primarque, un assassin aux ordres de ce dernier fut mis en place dès le début du règne de Yézael D'Enarzel. Cet assassin devait être le plus compétent dans son domaine parmi les anges, puisque il serait assigné à la protection personnelle du primarque, mais aurait aussi comme tâche d'éliminer les personnes les plus gênantes. On chercha alors le plus compétent parmi tout les tueurs de la Citadelle a partir d'un profil bien spécifique : quelqu'un de discret, avec une méthode d'assassinat ne laissant aucune trace de sa présence et donc de son affection au peuple des anges, et qui devait fonctionner a coup sûr, sous peine de subir la peine de mort sous peine d'échec de la mission.

    Depuis quelque temps, un assassin émérite faisait parler de lui parmi la noblesse des anges. Lorsque quelqu'un de haut placé cherchait a se débarrasser d'un gêneur, on faisait appel a lui. Les autorités demandèrent des renseignements aux commanditèrent de ces services qui, malgré la peur des représailles, se devait de donner le nom de celui qu'ils avaient employés. Letum Caveo. Ces derniers expliquaient que pour contacter Letum, il fallait demandé un " entretien spécial " au propriétaire de l'Auberge des Trois marches.

    Pour éviter d'éveiller les soupçons et donc d'alertir Letum, le commandant envoya un de ces soldats, pauvrement vêtu, le soir même, demander cet entretien à l'aubergiste. Le soldat pénétra dans l'auberge, alla directement s'asseoir au bar de l'auberge, face à l'aubergiste nettoyant une chope et l'interpella discrètement. « Je suis venu pour un... » il fit mine de jeter un coup d'oeil a droite et à gauche « ... Entretien spécial. » L'aubergiste le fixa pendant cinq secondes puis fit deux pas en arrière. Il tourna la tête et fit signe de venir a un homme accoudé à l'autre bout du bar, puis repris sa précédente activité. L'homme que l'aubergiste avait désigné se leva, passa a proximité soldat et lui glissa un « dehors » discret, tout en se dirigeant vers la sortie. Le soldat, dont le coeur s’emballait, attendit un instant et rejoignit cet homme mystérieux à l’extérieur. Après avoir refermé la lourde porte de l'auberge, il se dirigea vers le prétendu assassin avec un air fébrile et prit la parole sans attendre « je suis venu pour un con- » l'homme en face de lui le stoppa net et rétorqua « je sais pourquoi tu es la. Qui veux tu que j'élimine ? » le soldat ne répondit pas, et imposa un silence de quelques secondes. La personne qui semblait être l'assassin reprit la parole sans plus attendre « Es-tu sourd ? Je t'ai posé une question. ». A peine avait-il finit sa phrase, que le soldat se mit a vociférer « C'est lui ! Attrapez le ! » Une embuscade d'une dizaine de soldats surgit autour des deux protagonistes pour les entourer. L'homme cabalistique contempla tout les soldats l'entourant et lâcha un juron. Deux soldats s'écartèrent et un homme en armure s'avança vers l'homme, les bruits de son armure cliquetant a chaque pas. « Etes vous Letum Caveo ? » l'homme eu un petit rictus, teinté de fierté. « Ca dépend... Qui le demande ? » le commandant rétorqua avec son air grave habituel « Le primarque, en personne. ». Le rictus de l'homme s'effaça net et fit place à la surprise. Le commandant s'exprima a nouveau « Je répète ma question, êtes vous Letum Caveo ? » l'homme hésita un instant et réfléchis a la situation. Dans tout les cas, il semblait qu'il allait mal finir, alors autant voir pourquoi l'autorité suprême voulait le voir lui, en personne.

    « C'est bien moi. Pourquoi le Primarque souhaite me voir ? »
    « Nous en discuterons en chemin. »
    .

    Le commandant fit une ébauche de la demande du Primarque quand à la demande des services de Letum. Ce dernier semblait plutôt apprécier qu'on demande ses talents particuliers plutôt qu'on cherche à mettre fin a ces jours, ce que quelqu'un avait déjà essayé de faire. Après avoir traversée la ville entière accompagné d'un régiment de soldat, le commandant et Letum pénétrèrent dans le château ou résidait le Primarque. L'entrevu dura en tout une heure. Le chef de faction expliqua précisément le rôle qu'il souhaitait faire remplir a Letum, et ce dernier accepta sans accrocs. Ainsi, Letum devint le premier garde du corps du Primarque.

    Presque 900 années plus tard, a la mort de Yézael D’Enarzel, Letum conserva son poste de garde du corps du Primarque lorsque Hazasiel De Testian pris le pouvoir. Letum se montrait très efficace et devint vite le meilleur assassin de tout le continent. Petit à petit, sa personnalité changea, son implication quand à la sécurité de l'empereur devenait de plus en plus importante, notamment a cause des évènements qui s'agitaient et qui rendait la vie du Primarque plus périlleuse. Bientôt, Letum perdit toute conscience des sentiments et effectuait sa tache machinalement.

    Une poignet d'années plus tard, lorsque les tentions entre anges éclatèrent au sujet de l'installation d'un culte chez les humains, les choses se compliquèrent et le garde du corps du Primarque devenait de plus en plus primordial à cause de l'instabilité de la situation. Les mages de la cour créèrent un lien spirituel qui reliait le Primarque a Letum, ce dernier était alerté de chaque situation dangereuse a laquelle pouvait faire face le chef des anges grâce a ce lien magique les reliant.

    Lors de la bataille contre le dissident Nengor une centaine d'années plus tard, Letum fut tué lors de l'embuscade qui lui fut tendu pour éloigner l'empereur de toutes protection éventuelle. Malheureusement, le Primarque mourut quelques jours plus tard, suite a ses blessures. Alors que tout le monde chez les anges connaissait le rang et l'efficacité de Letum Caveo, la question était, allait-il y avoir un successeur ? Et bien tout fut prévu puisque un ange fut enfanté par Letum, un mois avant sa mort, dans le but de créer une lignée d'assassin hors pair dans toute la Citadelle. C'était sans compter un évènement plutôt imprévu... Lors de la séparation des anges entre anges et déchus, la femme chargée de mettre a bas le prochain Caveo fut banni de la Citadelle avec les autres déchus.

    Le fils de Letum fut mis au monde et répondit au nom de Caedes. Élevé par les Déchus dès son plus jeune age, Caedes ressemblait, physiquement et mentalement, a son père, a une exception près : ce dernier servait maintenant le chef des Déchus en tant que garde du corps. Les gènes firent bien les choses, puisque Caedes était aussi talentueux que son père, si ce n'était plus.

    Plusieurs milliers d'années passèrent et Caedes remplissait avec brio son rôle de garde personnelle de l'Empereur. L'assassin Caveo, deuxième du nom, était dans la prolongation de cette particularité propre a son père, qui était cet esprit quasiment dénoué de ressentit. Le lien, originellement tissé par les mages anges, prolongea son efficacité avec l'Empereur des Déchus. Ce pouvoir était propre au Caveo et comme gravé dans le gènes, une sorte de sens extra sensorielle qui lui permettait de ressentir les pressentiments de son maître. Ce lien, en plus des capacités des Caveo, expliquait en majeur partie la renommée quand a la famille via le domaine de la protection rapproché.

    En l'an 6000, des instabilités politique commencèrent a émerger chez les Démons. Le trône n'était plus en sécurité, et la menace de la mort de l'Empereur actuel pesait sur la nation. Une nuit, alors que l'Empereur dormait et que Caedes veillait a sa protection de part les déséquilibres actuels, une garnison d'une cinquentaine de soldats lourdement armés pénétrèrent dans le château. Bien qu’appartenant au même peuple, ces derniers n'étaient pas la pour d'amicales raisons : la possibilité de devenir Empereur donnait des envies a certains. Immédiatement, Caedes abandonna la pièce proche de la chambre de l'Empereur pour rejoindre la salle du trône en prise aux mains de l'envahisseur, suivit d'une trentaine de soldats d'élites assignés à la garde du château. Les gardes démoniaques proliférèrent dans la salle principale et chargèrent les ennemis, a peine rentrés dans le grand hall. La bataille éclata dans un amas de cris plus dantesques les uns que les autres. Caedes, peu enclin a cette stratégie décida de contourner furtivement la bataille et monter en hauteur pour prendre les ennemis a revers et ainsi faire rouler le plus de têtes possible chez l'adversaire. La tactique fut payante, puisque prit dans un baroud ou bruits de lames sur les boucliers et les armures côtoyaient les hurlement de douleur des soldats qui, des deux cotés, tombaient au fur et à mesure, Caedes s'abbatu depuis les hauteurs du château dans l'amas de soldats adverses, identiquement a la mort qui dévale les cieux pour répandre son courroux. Deux d'entre eux furent tués sur le coup, décapités. Les quelques dissidents au trône non occupés avec un garde du château, eurent à peine le temps de se retourner prestement pour constater le châtiment infliger a leurs compagnons d'armes, que déjà le cimeterre Caveo empala un premier qui n'eu le temps de réagir, puis un second qui, a peine leva t-il son arme subit le même sort que son camarade et enfin un troisième qui, malgré un coup d'estoc déjà bien engagé, pâti d'une passe d'arme de Caedes pour finir la lame logé en plein coeur. Quelques instants après cette danse aussi raffiné que funeste, l'esprit de l'assassin s'affola, il venait de ressentir un danger imminent peser sur l'Empereur. Brusquement, il sprinta vers la chambre de son maître, se reprochant d'avoir laissé l'inattention habiter son esprit quelques instants de trop. A l'aide d'un rustre coup d'épaule il défonça la porte offrant sur la chambre, découvrant l'abomination se trouvant sous ses yeux. Un assassin subrepticement vêtu nettoyait sa dague recouverte du sang de l'Empereur à l'aide des draps du lit de ce dernier... Deux a trois secondes s'écoulèrent entre les coups d'oeil de Caedes sur la dague et le corps de l'Empereur gisant au sol. Caedes poussa un hurlement si puissant qu'il en aurait été capable de faire fuir la plus effroyable des créatures, et, sans même prendre le temps de prendre son cimeterre en main, il bondit d'un saut sur l'assassin de l'empereur. La puissance du plaquage fut telle que la dague souillée échappa au main de son possesseur, et il s'écroula a la renverse dans un vacarme assourdissant. Caedes, assis sur le torse de son opposant, se mit a lui asséner des coups de poings qui s'abattaient sur le visage de ce dernier comme des coups de massue. Un premier, puis un second, et un troisième... Les coups pleuvaient en nombre incalculable sur le visage, maintenant méconnaissable de l'assassin. La face de ce dernier était maintenant inexistante, et l'on avait une vue direct sur le cerveau de l'homme, qui procurait presque un sentiment de pitié de par l'extrême violence de son exécution. Caedes s'épuisa, et un silence ignoble prit place autour de ce lac d'hémoglobine. Il avait faillit a sa mission, et jamais il ne se le pardonnerai. La principale raison de son existence venait de s'évaporer, et pour la première fois, Caedes fut traversé par ce que l'on appel communément un sentiment. Un sentiment de dégoût profond pour lui même.

    300 années passèrent, et peu à peu le calme s'était réinstallé chez les Démons. A la grande surprise de Caedes, le conseil décida de perpétuer la tradition des Caveo pour faire office de protecteur de l'Empereur, car bien que ce dernier est faillit a sa mission, son efficacité était on ne peut plus justifiable. Cependant, Caedes avait changé depuis toutes ces années. Exprimant un profond rejet pour lui même, car incapable d'accepter son échec, sa capacité de lien spirituel envers son maître s'était amoindrie, et sa soif de sang envers les ennemis de l'Empereur s'était atténué. Le conseil prit la décision de passer la flambeau de la protection de l'Empereur a un nouveau Caveo. Ainsi, tout comme avec Letum, une démone fut fécondée par Caedes, dans l'espoir de perpétuer la ligné des Caveo. Caedes mit fin a ses jours peu de temps après la fécondation de sa descendance.

    La troisième génération des Caveo fut inaugurer par le fis de Caedes, nommé Ensis, en l'honneur des dernières volontés de Caedes. La stratégie du conseil fut payante puisque, comme ils l'avaient prévu, le dernier né Caveo devint très rapidement comme son père, avant l'échec cruciale de celui-ci. Sa formation dura approximativement 200ans, le lien spirituelle le liant à l'Empereur avait été renforcé, tout comme ses capacités qu'il acquérait a une vitesse folle pour, a la fin de cette longue formation, égaler le talent de ses ancêtres.

    Ensis exerça directement avec la venue d'Astaroth au pouvoir de la cité. 500 années passèrent, et Ensis avait déjà déjoué de nombreuses tentatives envers l'Empereur, son rôle était assuré a la perfection. Puis Astaroth fut destitué de son trône, et les Den Arsil prirent les rennes de la faction des Démons. Aucunement touché par la destitution d'Astaroth nullement lié a Ensis, ce dernier, a chaque fois qu'un nouvel empereur fut érigé, accomplissait son devoir du mieux qu'il pouvait. Le nom Caveo, anciennement altéré par le comportement de Caedes, fut a nouveau loué par son efficacité.

    Leïla Den Arsil, puis Shottoth, les anciens empereurs, disparurent pour d'obscures raisons, mais la encore Ensis avait fait son maximum pour les protéger face a ce qui les menaçaient lors de l'exercice de leurs règnes. Le lien spirituelle liant Ensis a son maître trouva une nouvelle accroche en Apollyon Bélial, dernier empereur en fonction. L'Ombre de l'empereur était maintenant chargé de protéger et d'obéir aux ordres de celui que l'on considère comme l'un des plus vieux démon, un des rares démon encore vivant pouvant se targuer d'avoir été un ange avant de passer chez leurs opposants.

    Animal de compagnie, monture, possession terrestre* : Pour agir en toute discrétion, l'utilisation d'une monture n'est pas recommandé, alors des bottes feront l'affaire.

    Pouvoirs: Le lien spirituelle qui le relie à l'Empereur est un pouvoir passif qui, comme expliqué dans l'histoire, se transmet de génération en génération. Ensis maîtrise la magie de dissimulation, avec des compétences comme le camouflage ou l'évaporation. La magie d'illusion est aussi un art qu'Ensis affectionne tout particulièrement, elle lui permet d'effectuer plusieurs tours de ruses envers ses adversaires. Enfin, les compétences de combat à rapproché ( Cimeterre + combat à mains nues ) d'Ensis sont elles aussi développés, avec tout un attirail de techniques. Je développerai tout ces pouvoirs lors de la fiche de compétences et des pouvoirs.

    Inventaire: Le Cimeterre Caveo, qui se transmet depuis trois générations maintenant.

    ◙ Et Vous ? ◙


    Comment avez vous connu le forum*? Un top, je ne me souviens plus lequel.
    Première impression*: Agréable à l'oeil, communauté active.
    Remarque*: Aucune.
    Autre*:

    (*) les champs comportant un astérisque sont facultatifs.



    Dernière édition par Ensis Caveo le Lun 9 Jan - 9:49, édité 1 fois
    avatar
    Jed Oromas
    ~ Murmure damné de Gaïa ~

    Messages : 1505
    Points RP : 333
    Date d'inscription : 25/09/2010
    Localisation : Terres elfiques

    Feuille de personnage
    Age :: 118
    Information Importante :: Lié à la communauté de Gaïa des elfes sylvains
    Côté Coeur: : Marissa Ayane y réside

    Re: Ensis Caveo

    Message  Jed Oromas le Lun 9 Jan - 5:47

    Bonjour et bienvenu sur Etheria.

    Pour ta modération, je note une confusion entre l'âge et ce qui est décris dans la fiche.
    A 800 ans, Ensis aurait du remplacer son ancêtre à l'époque de la prise de pouvoir d'Astaroth.
    Avant cela aurait été son géniteur.

    Si il n'y a pas eu d'autre Caveo entre Ensis et Letum, Alors Ensis devrait plutôt avoir dans les 6175 ans, ce qui demanderais une fiche bien plus conséquente.

    Autrement pour les pouvoirs, essaye même si tu les décriras leur applications en détails dans la fiche de compétences, de les énoncer histoire de prévoir si il faudra ou non valider cette fiche en même temps que ton personnage.

    Enfin, à moins que cela ai été envoyé à un autre membre du staff, il faudrait me faire prendre connaissance de ta faiblesse démoniaque ainsi que du vice majeur qui te ronge.

    En te remerciant par avance,
    Bon courage

    Invité
    Invité

    Re: Ensis Caveo

    Message  Invité le Lun 9 Jan - 6:42

    Je m'occupe de tout rectifier et te prévient lorsque c'est fait.
    avatar
    Jed Oromas
    ~ Murmure damné de Gaïa ~

    Messages : 1505
    Points RP : 333
    Date d'inscription : 25/09/2010
    Localisation : Terres elfiques

    Feuille de personnage
    Age :: 118
    Information Importante :: Lié à la communauté de Gaïa des elfes sylvains
    Côté Coeur: : Marissa Ayane y réside

    Re: Ensis Caveo

    Message  Jed Oromas le Lun 9 Jan - 10:13

    L'histoire est validé.

    Pour les compétences, ce sera bon, il faudra cependant prendre en compte le point de comparaison suivant pour échelonner tes pouvoirs de camouflage (si ils sont de natures magiques) :

    - Une invisibilité imparfaite (type prédator) ne peux être maintenu plus de 40 secondes en continu, ni être enchaîné après une utilisation complète moins d'une demi heure à la suite.

    La faiblesse et ton vice on aussi été pris en compte.

    Tu es désormais validé.

    Amuse toi bien

    Contenu sponsorisé

    Re: Ensis Caveo

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 0:05