Etheria World

Forum interdit aux personnes physiques de moins de 15 ans et déconseillé au personnes physiques n'aillant pas atteint la majorité légale.

Bienvenue dans un monde Heroic-Fantasy [Hentai/Yaoi/Yuri]
Forum interdit au moins de 16 ans


    La Boite_ Aenean Sin

    Partagez
    avatar
    Aenean Sin

    Messages : 24
    Points RP : 74
    Date d'inscription : 09/12/2011
    Age : 24

    Feuille de personnage
    Age :: 1 825 années d'existences
    Information Importante :: Je suis l'arme de la nation...
    Côté Coeur: : Je crois que je n'en ai pas...

    La Boite_ Aenean Sin

    Message  Aenean Sin le Mar 20 Déc - 5:03

    ◙ Aenean Sin ◙

    Nom: Sin

    Prénom: Aenean

    Surnom* : Elle est connue sous le nom de La Boite

    Âge: 1825 réellement, son apparence offre la pensé d'une personne de la jeune vingtaine.

    Race: Ange de naissance, mais démone de vie. (démon).

    Localisation: En marche vers la Cité Noir.

    Métier/Grade/Statut social: On la croit morte, dans les deux camps, mais on persiste à la trouver. Les Anges pour la détruire, les Démons pour récupérer leur arme.

    Orientation Sexuelle: On ne l'a pas éduqué à ça. Elle ne préfère rien car ne connait rien.

    Description Physique et vestimentaire: La Boite... Cette démone... Elle n'a pas de vilain physique, elle inspirerait même la confiance. Elle semble à une personne tout à fait normal. Elle se baladerais dans la rue que l'on ne se retournerais pas parce qu’elle est spécialement belle ou spécialement moche. De toute manière que peut ton appeler normal en ce monde où peuvent marcher les mort et où vole jusqu'à des personnes d'apparence humaine, où toute personnes est belle et où l'on ce méfie du laid.

    Que peut on appeler normal en ce monde?

    La Boite... Elle a l'apparence d'une demoiselle. Avec son corps svelte et de taille moyenne elle ne se démarque pas d'une population et n'inspire pas non plus la crainte qu'elle pourrait inspirer par sa race. Ses courbes gracieuses ne sont pas non plus sources à effrayer, loin de là, elle sont plaisantes même. Elle possède une chute de rein marquée mais sans plus. Une chute de rein qui annonce une fessier rebondit avant de longues jambes aux cuisses sportives, bien que non marqué de muscles saillants. Ses jambes ses finissent par de petits pieds, comme beaucoup de monde. Mais tel n'est pas se qui suffirait à décrire La Boite. Aenean possède une longue et opulente chevelure blonde rosé dont les pointes ondules avec légèreté. Cette chevelure longe son dos, cascadant jusqu'à son bassin, une frange venant barrer son visage au teint porcelaine.

    Son visage ne possède pas que cela. Commençons par ses lèvres, sa bouche. Ses lèvres, plus que renfermant une langues rose de sang, sont légèrement charnues et teinté d'un rose léger. A ceux qui s'en souviendrons sa mère avait ses même lèvres, ses mêmes cheveux, ce même corps. Mais pas ses yeux.

    Oraelle et Aenean ont toutes deux des yeux en amande, surmonter de longs cils assez sombres. Mais à la différence des yeux de Oraelle qui était d'un vert éclatant et gai, celui de Aenean est d'un bleu glacé sans émotions si ce n'est une continuelle méfiance.

    À la différence de Oraelle, Aenean, dont le teint est de porcelaine, légèrement rosé, tout comme sa mère, il reste une différence. Qu'elle tourne le dos et alors l'on voit s’étaler sur son dos, sa nuque et l'arrière de ses bras, les tribaux noirs que lui ont laissé comme trace les expériences survenues peu après sa naissance.

    Et maintenant si Aenean ne cache pas ce qui fait d'elle une démone, si elle ne cache pas ses attribut, elle se voit pourvue de grandes ailes, issue de sa race biologique. Mais loin d'être immaculées, ses ailes sont d'un gris poussiéreux, et marqué par endroit de sang séché. elles n'ont pas la beauté des ailes de pureté de ces créatures célestes, bien qu'ayant une grandeur qui leur sied.

    Pour le reste Aenean est une personne pleine de dextérité et d'une grande souplesse. Son enfance entrainement lui vaut d'être habile au maniement des armes et elle excelle dans celui de l'arc et du poignard. Son éducation lui a aussi apprit à être endurante, notamment, à la souffrance.


    Description mentale: Aliénée. Voila la première chose à savoir sur Aenean. Aliéné...Parce qu'elle n'est que ce qu'on a fait d'elle, elle n'a pas sa propre opinion puisque tout ce qu'elle pense lui a étai inculqué. Elle n'est que le fruit d'un travail minutieux d'aliénation, de dénaturation de sa personne. Elle est née en tant qu'ange mais rien chez elle ne fait qu'elle le soi encore.

    Ses pères et mères, ceux qui l'ont élevée et éduqué lui on appris a être tout autre chose.

    La détermination habite se corps à l'âme perdue. Jamais une idée ne peux s'évanouir dans le néant en elle tant qu'elle n'est aller au bout. On lui a appris a ne pas abandonner. C'est affreux l'abandon, c'est lâche, hors il n'y a pas de place en elle pour la lâcheté. Laisse t-elle cela pour les autre, les moins que rien. Sa détermination la mènera à vouloir entreprendre tout ce qu'il faut entreprendre pour parvenir à son but. Et cela quelque soit les moyens.

    On lui a appris à ne pas lésiner sur les moyens. Qu'elle doivent tuer ou torturer, que cela soit une femme ou un enfant, Aenean s'en moquera. L'important est qu'elle arrive à son but.

    La détermination... C'est la même qui lui fait supporter chaque épreuves qui lui sont faite.

    On a très tôt appris à Aenean la privation... Elle sait jeûner plusieurs jours et semaines, sait vivre sans les conforts primaires mais la privation la plus importante réside dans le psychique. Chacun de ses "professeurs", de ses "parents" lui a appris à vivre sans l'attention qu'elle pourrait avoir, vivre sans affection, sans amour...Cela l'a rendue assez inexpressive et dénoué de sentiments telle que la pitié ou le manque.

    Pour la Boite tout cela fait qu'elle ne comprend pas comment l'on peut vivre autrement. Elle ne comprend l’intérêt du sexe et par conséquent ne le pratique pas, elle ne comprend pas que l'on ait besoin du regard des autre, ou plutôt de leur amour,de leur attachement.

    Elle ne comprend que l'obéissance, la fidélité et la loyauté. La trahison n'est chez elle pas envisageable. Chaque promesse faites doivent être tenues, chaque paroles doivent être respecter. Si le serviteurs se perd il doit retrouver son maître, lui revenir et toujours cela doit être ainsi. Et la trahison ne se punis que par la mort.

    Aenean reconnaît ses supérieurs. On lui a très tôt appris à les reconnaître. IL n'y a qu'à eux qu'elle est et sera véritablement obéissante, et cela jusqu'à ce que l'on l’emmène à la mort. Elle leurs est totalement dévolue. En leur nom elle ferait n'importe quoi. Aucun de leurs ordres n'est discutable.

    On ne doit pas les discuter. En rien, ils ont forcement raison. Aenean saura les reconnaître quand elle les verra.

    En attendant elle reste persuader d'une chose, celle qu'il lui ont fait apprendre depuis le berceau. Elle est autant un Démon qu'elle hait les Anges.


    Histoire:
    Un cri retendit des profondeurs d'un château reculé des Terres démoniaques. Le cri de douleur d'une femme donnant la vie, d'une femme plus qu'affaiblis donnant une vie qui, d'avance, s'annonçait sans elle. Oraelle, de ses grands yeux verts menaçaient les individus qui l’entouraient. Qu'ils essayent de lui prendre son enfant pour voir. Elle était un mère et, ayant porté, neuf mois durant, cette enfant, elle se défendrait et empêcherait ses monstres de s'emparer de son bébé.

    Mais elle n'en eut pas la force. Sitôt ses entrailles furent vidées de la vie de cette être minuscule, à peine l'eut -elle entendue crier, à peine l'eut elle aperçut, qu'un éclair blanc, foudroyant, fendit l'air. Elle n'eut que le temps de comprendre qu'il s'agissait d'une lame avant que sa tête, sectionnée, ne se désolidarise de son corps et ne roule à terre, une éternelle expression de souffrance et de fatigue à jamais collé au visage.
    L'enfant, encore gluant des fruits internes de sa mère fut prit dans les bras d'un homme parmi tant d'autre. Il portait une grande cape noir, comme les autre présents...Tous partir avec l'enfant...

    Il y avait, dans le lointain des Terre démoniaque, une congrégation de démons. Ils c'étaient donné but de construire, créer, une arme faite pour anéantir la race angélique. Ils voulaient créer la Boite. Cette assemblée, constitué de dix membre, deux par vices (car il ne fallait pas trop s'épuiser à insuffler à un ange de si grand vices) , voulait insuffler à un être un peu de chacun d'entre eux, de leur branche, afin de donner un être muni des cinq vices. Naturellement, ce n'est pas parmi eux qu'ils prenaient ses petits êtres qui devaient devenir leur armes. La réussite n'était pas certaine, les pertes des cobayes étaient plus que lourde. Alors il avaient pris l'habitude de prendre chez les êtres les plus détestés par leur race, les Anges. Combien de pauvres femelles de cette race avaient mis bas dans ce domaine démoniaque? Étaient mortes à peine l'accouchement finit, assassinées? On ne les comptait plus. On ne comptait non plus le nombre de nourrissons morts, n'ayant survécus aux expériences. Pourquoi les compter? Ils n'étaient que des anges...

    Alors comme chaque fois, ils posèrent le nourrisson nu au milieux d'eux. Un pentagramme de sang sur le ventre et posé au milieux d'un symbole mystérieux à cinq branches, ils commencèrent leurs incantations. De chacun d'eux sortit une sorte de nuage filandreux et chargé d' électricité. Les couleurs divergeaient, mais pas la direction. Chacun de ses nuages convergeaient au dessus de cette petite fille née il n' y avait même pas une heure. La petite, de ses grand yeux bleue, regardait le nuage avec l'air de vouloir en rire. Gigotante, nue comme une larve et peut être tout aussi gluante, elle eu même une sorte de petit rire gaie, ses petites mains tendues vers le nuage...Rire qui se perdit dans le nuage lorsqu'il descendit pour l'envelopper.

    -Quel était le don de sa génitrice, demanda une vielle voix dans l'assemblée.

    -Elle contrôlait les émotions, les accentuait ou les diminuait. Elle a abattue l'un de nos soldat en le faisant tant se ronger de tristesse qu'il lui a demander de l'achever.

    Il y eut un rire dans le cercle jusqu'à ce que le nuage ne s'agite.

    C'était le moment décisif. Jusque là, à ce moment précis, la chose avait chaque raté. Le nuage était toujours devenue instable, foudroyant tant l'objet de l'expérience, le bébé, qu'il le tuait. Mais cette fois... Au début, certes, la foudre démoniaque ce déchaîna, plus que jamais elle ne c'était déchaînée. Puis le nuage se transforma en siphon, tourbillonnant en s'atténuant. Petit à petit les cris du nourrisson percèrent le lourd silence de l'endroit. Mais ce n'était pas un cris terrifié. On aurait dit que le bébé revendiquait sa présence. Un des membre du cercle, une femme,se détacha du groupe et le prit dans ses bras. Le long du dos blanc du nourrisson s’étalait des tribaux noirs. La démone regarda avec intérêt les tribaux, très longuement avant d'emmailloter le bébé dans un linge et lever les yeux vers le cercle avec un sourire satisfait.

    -La Boite est crée...

    Ils la nommèrent Aenean Sin, La Boite à Péché. Jamais aucun d'eux ne surent pourquoi elle résista assez pour devenir ce qu'elle était, mais ils n'en avaient pas grand chose à faire. La seule chose importante était qu'elle avait survécus et que maintenant elle était ce qu'ils avaient besoin qu'elle soit. Elle était leur fille à tous. Ils l'élevèrent de manière strict et froide. Il n'y avait pour elle aucune tendresse, aucune affection. Elles apprit très tôt a obéir sans sourciller, à ne rien de mander en retour de quoique ce soit. Elle apprit à souffrir et endurer la souffrance. Elle apprit à ce débrouiller avec peu, à faire avec ce qu'on lui donner... On lui apprit à ce battre, à n'avoir de pitiez pour son adversaire et surtout...On lui appris à détester les anges.

    Aenean est née ange...Mais elle ne le fut que le temps de sa naissance. L'environnement qui l'entoura eu tôt fait de faire d'elle ce qu'ils étaient... Les ailes eurent beau lui pousser, la souillure de l'atmosphère eu tôt fait de faire son œuvre sur elle. Et aussi imposantes qu'elle furent, ces ailes prirent la couleurs d'un temps grisâtre, une allure poussiéreuse et perdirent toute pureté.

    Aenean fut aliénée jusqu'au plus profond de son âme. Elle avait était créer pour une seule chose, déstabiliser le plus l'ennemie, déstabiliser les anges et même en tuer le plus possible. Elle avait était éduqué ainsi, sachant pertinemment qui elle était et à qui. Elle était une des armes de la nation démoniaque et quoi qu'il arrive elle lui appartenait.

    Aenean entra vite dans ses fonctions. Aux côtés de d'autre démons, elle combattit des anges, de manière assez éparses. Ce n'était que rarement de grande batailles. Mais le don de Aenean la fit vite connaître dans les sphère des cieux. Elle perturbait l'équilibre pure des anges et donc était un point faible non négligeable. Alors la chasseuse fut chassé par ses propre proies. Mais ce n'est pas cette condition qui l’empêcha de continuer de chasser. Cela, au contraire, rendit ses partie de chasses encore plus distrayante, hors rien ne la distrayait vraiment.

    Alors les cieux décidèrent de la punir.

    Un ange fut envoyer. Son nom? Ganaël. C'est à la frontière des territoires humains, aux temps des neiges, qu'ils se confrontèrent. Le déroulement de cette bataille n'a rien d'important. Ce qui importe c'est ce qu'Aenean fit. Ce fut son don qui la sauva. Quel péché amplifia t-elle chez Ganaël? Tous. Le rendant fou. La démone poussait elle même ses limites, au plus, et même au delà de ses frontières. Il sembla qu'en lui son propre don s'agite si fort....qu'il finit par imploser. La désintégration propulsa la démone contre les parois de pierre du ravin dans lequel ils étaient, illuminant tout l'endroit d'une lumière aveuglante. Il y eu un éboulement de terrain...Et ce fut le vide... Aenean perdit connaissance à ce moment où il se détruit, étant aller plus qu'elle n'était jamais aller, se perdant elle même.

    Tout ceci Aenean ne s'en souvient pas. Elle n'a à son réveil, pour l'accueillir, que le souvenir d'un éclaire blanc puis le noir. Cela et le sentiment de devoir rejoindre quelque chose ou quelqu'un. Elle ne sait pas qui, ni quoi. Elle sait qu'elle doit y aller. Elle sait qu'elle est son nom, son don, ses ennemis...Elle sait tout cela, mais le reste n'est qu'intuition. Ses pieds se chargeront de l'emmener où elle doit aller...


    Animal de compagnie, monture, possession terrestre* : Si vous possédez un animal, une maison ou autre merci de le préciser ici.

    Pouvoir: : Émotion: En partant de l'empathie et/ou contagion émotionnelle qui fait qu' Aenean puisse ressentir les émotion d'autrui, elle arrive au don de sa mère, celui d'amplifier ou diminuer les émotions chez un individu. A contrario elle parvient aussi sa faire sentir ses émotions.
    Vice: IL s'agit du même principe, celui d'amplifier ou diminuer un à plusieurs vice, ce qui naturellement porte un résultat sur le comportement. C'est ce don qui lui vaut d'être poursuivie et chercher.
    p.s. Les dons de Aenean ont une limite mesurable. Ressentir les émotions d’autrui est une chose assez...étourdissante. Lorsque Aenean fait appel à son pouvoir d'émotion elle s'expose au fait de pouvoir elle même se perdre dans l'émotion qu'elle commande (la sentant aussi). Bien qu'ayant travailler sur le moyen de se dispenser de cette mauvaise surprise c'est un risque à marqué, comme celui de se fatiguer beaucoup plus vite plus l'on joue avec l'intensité du pouvoir.
    Le verdict est à peu près le même pour Vice. Sauf qu'augmenter des vices signifie poussé les limites qui diffèrent chez les individu. Poussé cette limite c'est s'opposer à une résistance qu'il faut réussir à percer et donc contre laquelle il faut se battre. L'autre soucis de Vice est qu'il a des effets temporaires (ce que choisie de faire l’individu après y avoir était exposé est de son choix) et que donc il faut en user sur un temps pour avoir un effet qui favoriserais Aenean en combat. Lors de son combat avec Ganaël devoir se heurter à la résistance de l'ange sur 5 vices et devoir faire tenir ensuite ses vices assez longtemps pour qu'il se détruise de lui même a était la chose la plus difficile.
    Avec l'expérience Aenean n'a plus tant besoin de concentration que d'endurance. Elle peut se battre en usant de ses pouvoir, à la condition qu'elle garde en tête en user, mais elle ressentira les effets de la fatigue plus rapidement et pourrais elle même céder à ce qu'elle fait subir, passant avant par un état de puissance trés accentué avant que tout ne retombe brutalement l'emmenant aux portes de la mort.


    Inventaire: Un vêtement déchiré et un poignard.

    ◙ Et Vous ? ◙


    Comment avez vous connu le forum*?
    Première impression*:
    Remarque*:
    Autre*:

    (*) les champs comportant un astérisque sont facultatifs.


    Dernière édition par Aenean Sin le Mar 3 Jan - 1:25, édité 5 fois
    avatar
    Jed Oromas
    ~ Murmure damné de Gaïa ~

    Messages : 1506
    Points RP : 333
    Date d'inscription : 25/09/2010
    Localisation : Terres elfiques

    Feuille de personnage
    Age :: 118
    Information Importante :: Lié à la communauté de Gaïa des elfes sylvains
    Côté Coeur: : Marissa Ayane y réside

    Re: La Boite_ Aenean Sin

    Message  Jed Oromas le Mar 27 Déc - 3:21

    Bonjour,

    Est-ce que la fiche avance ?

    Sinon, concernant la modération...

    je pense que pour ton age, l'idéal serait de lui donner un peu moins de 1850 ans pour que ça corresponde à la dernière guerre démon/ange. Car cette période aurait été la plus propice à des enlèvements discrets, avant cela, cela aurait forcément été remarqué et provoqué la réaction des anges et principalement des colosses de l'exode.

    Sinon pour tes pouvoirs, le premier sur l'émotion, tel que tu le laisse entendre dans l'histoire devras être correctement modérer pour ne pas que tu ai la possibilité trop aisé de transformer n'importe qu'elle adversaire en loque émotive.
    Pour les péchés, telle que je le vois, tu peux amplifier les vices d'un individus non démoniaque, celà pourrait avoir comme effet de le corrompre et d'en faire un démon, ou tout simplement d'en faire une bête primaire dominé par son vice. C'est plutôt puissant, et j'imagine que ça doit l'être vu que ton personnage est considéré comme une arme, mais il faudra malgré tout parvenir à la calibrer pour en faire quelque chose de non abusif.

    Enfin, la classification des démons ne tourne pas exactement autour des 7 péchés capitaux mais de 5 vices majeurs (la luxure et l'avarice ont été assimilé par la gourmandise et l'envie), il faudra donc que tu pense à modifier ce détails.

    Voilà, bon courage.

    edit : les derniers détails ayant été réglé, tu es validé

      La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 3:19