Etheria World

Forum interdit aux personnes physiques de moins de 15 ans et déconseillé au personnes physiques n'aillant pas atteint la majorité légale.

Bienvenue dans un monde Heroic-Fantasy [Hentai/Yaoi/Yuri]
Forum interdit au moins de 16 ans


    Marcus Arathil, grand vertueux angélique

    Partagez
    avatar
    Marcus Arathil
    ~ Grand Vertueux ~

    Messages : 76
    Points RP : 121
    Date d'inscription : 26/07/2011
    Localisation : Dans un livre, sur la route ou en entrainement

    Feuille de personnage
    Age :: 628 ans
    Information Importante :: Grand vertueux d'Asuria
    Côté Coeur: : un feu ardent à dompter

    Marcus Arathil, grand vertueux angélique

    Message  Marcus Arathil le Mar 26 Juil - 18:00

    ◙ Votre Personnage ◙

    Nom: Arathil

    Prénom: Marcua

    Surnom* : Commandant

    Âge: [i] mi-vingtaine d’apparence, agé de six-cent vingt-huit ans

    Race: Ange

    Localisation: Empire Angélique d’Asuria

    Métier/Grade/Statut social: Grand Vertueux

    Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

    Description Physique et vestimentaire: [i] Le grand vertueux de la cité d’Asuria. Beaucoup, sachant que ce personnage était représentant des mages guerriers de l’état verraient un petit homme faiblard et chétif qui passe ses journées dans ses livres. Et beaucoup auraient tort, car Marcus n’était pas simplement un mage, mais aussi un Arathil, une noble famille qui voyait peu de place aux intellectuels purs et simples. Grand de cent soixante-dix-huit centimètres, il porte sur sa peau les muscles résultant d’un entrainement physique extensif et trihebdomadaires, refusant de se laisser aller et devenir un mou. Soignant ses longs cheveux de couleur aile-de-corbeau en fonction des taches a venir dans la journée, attachés s’il doit se pencher sur un document traitant de magie ou les rapports des mages du royaume, son regard d’un bleu digne des glaciers de Faranor transperce aussi surement que la lame fine qui ceint sa taille et semblent presque toujours en mouvement, comme si simplement regarder quelqu’un ne pouvait dire ce que l’on attend, lisant les gens comme des livres ouvert s’il daigne vous accorder cette attention.

    Au niveau vestimentaire, l’ange préfère porter des tenues claires et qui soulignent la noblesse de ses traits, préférant le blanc qui fait mine de la pureté digne d’un ange noble. Au combat, il préfère une tenue plus terne, couleur de terre afin autant de mieux se fondre dans le paysage que pour ne pas se salir de par ses dons magique. Au cou, en permanence, il garde un crystal qui lui sert de focus, car sa magie, puissante, peut le déborder sans un usage quotidien, ce talisman lui permettant de mettre en reserve les flammes qu’il contrôle afin de ne pas toujours devoir puiser dans ses forces lors de situation dangereuses ou simplement de devoir Angélique.

    Description mentale: [i] Le premier trait frappant de Marcus est l’aspect déplaisant de toujours tout vouloir savoir de tout. Une caractéristique acérée depuis son rôle dans les rangs supérieurs des anges divin. De défaut, l’ange est bourré, étonnement. Orgueilleux, prétentieux, rancunier et obstiné, certains diraient presque voir un démon en devenir, mais pour ses défauts, il est aussi bon, juste et, bien que peu pourraient savoir, à l’écoute. Son obstination est autant a son mérite lorsqu’il doit passer ses nuits debout que mauvais lorsqu’il planifie une vengeance. L’honneur, le devoir et la famille sont les vertues cardinales de l’ange, qui les prends avec un sérieux mortel car ces choses, il les a eu d’implanté dans le crâne toute sa vie par son père. Hors de ses fonctions, peu pourraient le reconnaitre non pas parce qu’il se change mais plutôt parce que sa personnalité est plus douce, gentille, empathique lorsqu’il n’est question de ses fonctions.

    De sa famille, il s’est attaché à sa sœur un peu plus, celle-ci était importante pour lui, un oasis dans le désert de la vie qu’imposait leur père, mais peu a peu il est devenu distant avec elle, en total désaccord avec son affiliation envers un autre ange dont la famille est responsable de tout les maux de l’ange. Ce n’est pas une vengeance a proprement parlé, mais plutôt un moyen de passer sa colère d’avoir vécu les flammes de l’enfer avec son père qui ne cessait de lui marteler le devoir et l’honneur, deux choses dont la famille de cet ange ont été spolié

    Histoire:
    Les histoires ont souvent un début triste et une fin heureuse. L’espoir fait vivre, alors que l’ange était encore bien jeune et subissait chaque jour les humeurs de son père. Né un peu moins de dix ans plus tôt, là où les enfants devraient jouer avec innocence, Marcus avait des instructeurs personnels d’armes et de magie. Chaque jour, son père veillait sur lui avec un visage que jamais la satisfaction n’avait atteint, car jamais il ne pourrait atteindre les attentes impossibles du patriarche. Marcus ne compta pas les nuits où il eut à aller se cacher dans la chambre de sa sœur pour un peu de réconfort, les mains bandées et douloureuses d’accidents de combat ou de magie, l’enfant n’en avait jamais été un car le devoir familial revenait au nouvel enfant, l’ainée ayant développée des liens évident avec celui que l’ange-mage connaitrait sous le nom de « l’ennemi ».

    Les talents de Marcus se développaient alors que l’âge venait aussi, mais plus c’allait, plus il devenait évident que le métier des armes ne serait jamais sa prime vocation. Certes, il pouvait se débrouiller mais jamais aussi bien qu’avec ses talents pour la magie, un don inné vers celle-ci, et plus particulièrement vers la magie des flammes. Le mage avait développé un lien privilégié avec l’élément igné, au point que parfois, la nuit, on pouvait voir de sa chambre la lumière d’une bougie, le jeune adolescent s’amusant de la faire danser de sa chandelle a ses paumes pour l’y laisser danser, plus d’une fois le lendemain ayant des brulures de divers degrés sur la peau. Mais son père ne trouvait à y redire, aussi concentra-t-il son attention et éducation magique aux spécialistes du domaine des flammes.

    L’éducation fut longue et douloureuse pour Marcus qui revint souvent à la maison, brulé mais jamais gravement, rarement au-delà du premier degré, mais souvent dans cet état, le visage rougit parfois des jours entre deux leçons. Il fallu près de deux siècles avant qu’il ne soit libéré de ce fardeau, devenant un templier parmi tant d’autres et affecté aux patrouilles. La déception paternelle pesa lourd sur le mage, car celui-ci désirait que Marcus soit le supérieur de son ennemi, afin de lui donner sa chance de racheter l’honneur familial qui avait été détruit avant sa propre naissance. Amer, Marcus ne tarda pas de quitter la demeure familiale, préférant la caserne que de devoir affronter ces désapprobations.

    Les années, les décennies avant qu’enfin il puisse faire une marque, mis en mission avec quelques colosses de l’exode dans une mission de reconnaissance qui avait mal tourné. En effet, il s’était vu affecter au trio avec sa sœur et Naraseth, l’ange qui fut la source de tous ses ennuis, enflammant le jeune mage qui ne perdit une chance de tenter de provoquer l’ennemi. La leçon… fut brulante pour le mage qui vit sa sœur se faire défigurer par son élément propre. Le barrage se rompit pour le mage alors que pour la premiere fois, il usa de sa magie en un élan de colère, la flamme qui dévora le démon n’avait rien des simples flammes, brulant de blanc, de rouge et de bleu, une flamme des plus pures qui consuma l’être maléfique sans en laisser de traces, même les cendres ayant été brulées, laissant Marcus près de l’agonie par l’usage d’une magie qui était au-dessus de lui, le relégant aux rangs d’étudiant de nouveau pour une magie autre, ancestrale.

    Trois siècles… Ce fut le temps avant qu’enfin Marcus soit de nouveau libéré de ses études. Portant un médaillon magique, il est bien plus réservé et lorsque le malheur frappa l’ancien grand vertueux, il fut en tête de liste, autant par ses talents que sa dévotion et ses aptitudes pour ce poste qu’il occupe maintenant depuis près d’un siècle. Bien que curieux, il sait aussi que tout ordre venant de plus haut que lui dans la hiérarchie n’est à questionner et obéit aveuglement au Seigneur d’Asuria seul.

    Animal de compagnie, monture, possession terrestre* : Un pendentif de cristal encaissé dans une chaine de métal angélique, une demeure indépendante de sa famille dans la capitale d’Asuria, une lame de métal angélique enchantée pour réagir avec sa magie

    Pouvoir: Fiche de pouvoirs sera bientôt mise en page, mais ses pouvoirs incluent la manipulation de flammes non-magiques, la création de flammes magiques, et l’usage de celles-ci dans un but défensif ou offensif.

    Inventaire: Sa lame, une épée longue de métal angélique, des tenues pour le combat, son pendentif magique et un disque étrange dont il se ceint l’avant-bras.
    avatar
    Jed Oromas
    ~ Murmure damné de Gaïa ~

    Messages : 1506
    Points RP : 333
    Date d'inscription : 25/09/2010
    Localisation : Terres elfiques

    Feuille de personnage
    Age :: 118
    Information Importante :: Lié à la communauté de Gaïa des elfes sylvains
    Côté Coeur: : Marissa Ayane y réside

    Re: Marcus Arathil, grand vertueux angélique

    Message  Jed Oromas le Mer 27 Juil - 1:32

    Hum,
    Il manque les dimensions du bouclier, pas que ce soit important mais il semble petit, j'aimerais me rendre compte

    Pour les sort, tu pourras je pense augmenter la porté de ton cône à 6 mètres

    la portée d'apparition de ton pilier de feu sera de 15 mètres

    Et pas d'abus avec la poigne ignée

    Ceci étant de l'ordre du réglage technique, je valide le personnage en l'état

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 22:56