Etheria World

Forum interdit aux personnes physiques de moins de 15 ans et déconseillé au personnes physiques n'aillant pas atteint la majorité légale.

Bienvenue dans un monde Heroic-Fantasy [Hentai/Yaoi/Yuri]
Forum interdit au moins de 16 ans


    Les métaux sur etheria

    Partagez
    avatar
    Belphégor
    ~ Seigneur de Guerre des Elfes Sombres ~
    ~ Modérateur Parano ~


    Messages : 513
    Points RP : 52
    Date d'inscription : 27/09/2009
    Age : 96

    Les métaux sur etheria

    Message  Belphégor le Dim 19 Sep - 4:20

    Les Métaux sur Etheria

    Sur etheria, on trouve, comme on pouvait s'y attendre, toute la liste des métaux "normaux", que l'on peut trouver sur terre, en proportions brutes relativement égales. Mais qu'en est-il de tout ces métaux fantastiques, qui bourrent parfois certains univers de fantasy? et bien non, au risque de décevoir, pas de mithril ou d'adamentium sur etheria. Il n'y a qu'un seul métal inhabituel: le Fer Météoritique.

    Le fer météoritique possède une origine, je vous le donne en mille, météoritique: des corps célestes en contenant, de taille et de concentration variant, tombent ainsi régulièrement sur etheria. En rentrant dans l'atmosphère, sous les chaleurs extrèmes qui s'exercent sur l'extèrieure du météore, le fer météoritique se sublime, et la queue de l'étoile filante se pare d'une teinte violette/indigo dont l'intensité varie en fonction de la concentration du métal dans la météorite. Si les plus petites se désintègent dans l'atmosphère, un certain nombre s'écrase au sol en assez bon état, et le plus souvent se fragmentent et s'éparpillent sous la puissance et l'énergie de l'impact. Si les morceaux ne sont pas récupérés, ils sont peu à peu recouverts par la sédimentation, au fils des âges, jusqu'à ce que parfois, la rareté et la préciosité de ce métal entraine des personnes à trouver les précieux vestiges du météore.
    Cependant, lorsqu'on le récupère sous sa forme naturelle, et donc pure, le fer météoritique, d'une couleur gris mat, est extrèmement friable .Pour lui apporter une véritable cohésion, il faut l'incorporer à un alliage, ce qui le rend normalement (si il est réussi), plus dur, suivant un degré qui dépend de l'alliage et de sa réussite. La gamme des possibilités est bien longue, mais même un forgeron extrèmement doué, qui aurait réussit à se procurer un tel matèriau, peut lamentalement se rater sur un alliage de fer météoritique, et il est à peu près impossible de réaliser deux fois exactement le même alliage à l'identique.

    Le principal gisement de Fer météoritique se trouve, ou plutôt se trouvait, en territoire angélique. Les anges ont bien vite compris les possibilités de ce minerai venu du ciel et leurs meilleurs forgerons ont, après bien des essais au fil du temps, réussi à maitriser extrèmement bien la création d'un alliage de fer météoritique (dont ils gardent jalousement le secret des autres composants), parvenant à créer avec des marges de différences de qualités très faibles leur fameux alliage métallique: l'hélénium. celui-ci est légèrement plus dure que l'acier, et surtout bien plus léger, et possède la précieuse qualité de ne quasiment pas s'user et s'émousser au fil du temps, ce qui arrange bien les anges au vu de leur espérance de vie. Les gisements angéliques sont presque totalement vide depuis maintenant très longtemps, mais il existe dans la société angélique un nombre relatif conséquent d'objets en hélénium, qu'ils gardent jalousement et qui leur donne (si il y en avait besoin) une raison de plus de snober le reste de monde.

    Il existe sinon, sur le reste d'etheria, en quantités rarissimes, un tout petit peu de fer météoritique, déposés au gré du temps et du hasard par les précieuses météorites les contenant. Il en existe des quantités estimables, bien que bien moindre que ce qu'il y eu chez les anges, dans le territoire des elfes sombres, dans le sol de la forêt corrompue (beaucoup pensent que ce fut une des nombreuses raisons de la volonté de conquète de la surface par le seigneur de guerre), une précieuse ressource pour les elfes sombres qui arrivent à en extraire régulièrement de petites quantités malgré les conditions épouvantables pour une instalation de prospection et d'extracion.
    Cependant, le bruit court depuis longtemps, parmis les conteurs, les bardes, et même les historiens et quelques politiques, que dans le continent nordique, il y aurait d'immenses quantités de fer météoritique, comparable (et même supèrieure, selon les versions) à l'antique gisement que les anges découvrirent jadis. Des rumeurs déformés, amplifiés, magnifiés par le merveilleux du conte et de la légende, bien sur...Mais qui sait si il n'y aurait pas un fond de vérité dans ce bruit qui court parfois jusqu'aux oreilles des grands de ce monde...

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 10:37